Samuel-de Champlain: phase II inaugurée, cap vers la phase III

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La promenade Samuel-De Champlain est officiellement prolongée vers l'ouest. Cette phase II est un aménagement sur 2,5 km entre le quai des Cageux et le sentier des Grèves. Et la Commission de la capitale nationale a bon espoir que commenceront dans un an les travaux pour la vaste phase III.

«On veut présenter notre projet au Conseil des ministres à l'été 2017 pour débuter les travaux à l'automne 2017», a lancé la présidente de la Commission de la capitale nationale, Françoise Mercure.

Elle participait mardi à l'inauguration de la phase II, un investissement de 30 millions $. Mais déjà, le sort de la troisième phase, d'une valeur de 130 millions $, était au coeur des questions.

Annoncée initialement en 2012, la phase III de la promenade prévoit un aménagement de 2,5 kilomètres le long du fleuve entre les côtes de Sillery et Gilmour et prévoit entre autres un bassin pour la baignade.

Après avoir été placé sur la glace notamment en raison d'un verdict très critique du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) en 2013, ce projet est revenu dans le plus récent budget de Carlos Leitão au printemps.

Pour l'instant, a poursuivi Mme Mercure, le projet est dans les «mêmes eaux» en prévoyant toujours le démantèlement d'un viaduc du CN, notamment. «Le dernier montant énoncé, environ 130millions $, on est encore dans ces coûts», a-t-elle dit.

La Ville de Québec aussi est prête à plonger. «Nous, on est prêts. On a l'argent qu'il faut pour le bassin de rétention», a dit le maire de Québec, Régis Labeaume. «On est déjà en discussion pour Samuel-De Champlain IV. La vision est simple, c'est Samuel-De Champlain jusqu'au pont de l'île d'Orléans», a-t-il tranché.

La Promenade Samuel-de Champlain, à Québec... (CCNQ) - image 2.0

Agrandir

La Promenade Samuel-de Champlain, à Québec

CCNQ

Inauguration de la phase II

Mais pour l'instant, l'heure était mardi à l'inauguration de la phase II en compagnie de Françoise Mercure, de Régis Labeaume, du ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, du ministre Sébastien Proulx et du député Sam Hamad.

Le sentier des Grèves avait déjà un tronçon aménagé. Le deuxième inauguré mardi est aménagé entre le Domaine des retraités du CN et le pont Pierre-Laporte sur 700 mètres. Au total, le sentier des Grèves comprend du mobilier urbain, huit escaliers, deux passerelles, deux belvédères et 700 marches. Il s'étend du parc de la Plage-Jacques-Cartier au pont Pierre-Laporte sur 1,7 kilomètre. 

«Je l'ai marché dernièrement. Il faut voir la satisfaction dans le visage des gens. Ils sont heureux. Ils considèrent ça comme un privilège», a dit le maire Régis Labeaume.

Il a aussi rappelé la «fonction démocratique» de la promenade. «Ce n'est pas seulement pour ceux qui vivent en haut. Les gens de Saint-Sauveur en profitent aussi», a-t-il illustré.

La Phase II en chiffres

  • 2,5 kilomètres entre le Quai des cageux et le sentier des Grèves
  • 30 millions$ injectés dans ce tronçon
  • 8 escaliers tout au long du parcours
  • 3 millions de visite sur la promenade Samuel-De Champlain en 2015

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer