Un nouveau quartier au coeur de Saint-Roch

Des édifices meubleraient l'espace situé dans le quadrilatère... (Dessin fourni par Kevlar, photo Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Des édifices meubleraient l'espace situé dans le quadrilatère des rues Caron, Sainte-Hélène, Dorchester et Saint-Vallier Est où se trouve actuellement le stationnement Dorchester.

Dessin fourni par Kevlar, photo Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec et le promoteur Kevlar sont sur la même longueur d'onde pour en finir avec le stationnement à ciel ouvert Dorchester, souvent considéré comme une plaie au coeur de Saint-Roch.

Trois immeubles passant graduellement de cinq à neuf étages, une place publique, trois zones d'espace vert, une épicerie, des cafés, des bureaux, une esplanade, des stationnements souterrains : Kevlar propose une «vision» qui n'est rien de moins que la création d'un nouveau quartier sur le stationnement dont elle est propriétaire entre les rues Caron, Sainte-Hélène, Dorchester et Saint-Vallier Est.

«Kevlar, dans un horizon à court terme, est déterminée à développer le site de l'îlot Dorchester afin de faire disparaître le stationnement de surface qui s'y trouve actuellement», lance d'entrée de jeu l'entreprise dans son mémoire à l'occasion des consultations sur l'avant-projet de programme particulier d'urbanisme (PPU) du secteur sud de Saint-Roch. 

Le document de Kevlar a été présenté par Normand Hudon, architecte associé de Coarchitecture. Cette firme s'est notamment vue confier la réalisation du futur Théâtre Le Diamant. On lui doit aussi l'hôtel La Ferme à Baie-Saint-Paul. 

M. Hudon a présenté ce qu'il qualifie de «proposition» et de «vision». Les détails architecturaux ne sont pas encore sur les maquettes contenues dans le mémoire. 

N'empêche, le plan est assez avancé pour constater à quel point Kevlar est au diapason de la volonté de l'administration Labeaume pour ce secteur.

Le 13 juin, la Ville de Québec a en effet présenté sa vision du PPU proposant sensiblement les mêmes aménagements avec des immeubles de bureaux plus hauts (environ neuf étages) le long de la rue Dorchester, qui s'abaisseraient graduellement jusqu'à en compter quatre ou cinq près de la rue Caron. 

Déterminé à voir le promoteur bouger, le maire Régis Labeaume avait assuré en juin que la ville allait «pousser dans le dos de Kevlar» si jamais le stationnement mal aimé tardait à se développer.

Or, voilà que la volonté de Kevlar est ferme. «L'îlot Dorchester est l'un des sites offrant le meilleur potentiel d'accueil de nouveaux résidents tout en améliorant l'offre de commerces de services et la qualité des espaces publics pour les résidents actuels», soutient l'entreprise.

En plus d'immeubles résidentiels et de commerces, le promoteur propose des allées piétonnes vertes et aménagées de mobilier urbain à travers les édifices, notamment devant les rues des Voltigeurs et Narcisse-Belleau. 

«La plus grosse composante sera du résidentiel. On pense que c'est ce dont le quartier a besoin», a expliqué Normand Hudon. 

Il souhaite aussi une offre commerciale axée sur les services plutôt que le détail. Le projet prévoit un marché alimentation, des cafés, des salons de coiffure pour poursuivre l'offre actuelle de la rue Saint-Vallier Est. Quant aux hauteurs des édifices proposés dans la vision de Kevlar, elles respectent celles établies par la Ville de Québec sans son projet de PPU. 

«Si vous voulez en octroyer plus, on est d'accord si vous êtes fermes, on est d'accord aussi», a dit M. Hudon.

Dans son projet de PPU, la Ville de Québec demandait aussi que 15 % de la surface du stationnement soit consacrée à des espaces verts. Kevlar estime pouvoir y arriver, mais demande à ce que les éventuels toits végétalisés des immeubles soient comptabilisés dans le pourcentage.

Lemieux «agréablement surprise»

Présente à la consultation de jeudi, la conseillère responsable de l'aménagement, Julie Lemieux, a reçu favorablement la proposition de Kevlar. «Je suis agréablement surprise, parce que ça correspond à la vision qu'on avait du secteur. Il semble à l'aise avec les hauteurs qu'on propose», a-t-elle commenté au Soleil en marge de la consultation. L'élue note aussi que la proposition de la Ville n'avait «pas eu beaucoup de commentaires négatifs des citoyens». «Donc on n'est pas loin d'un compromis», a avancé Mme Lemieux.

La question sera maintenant de savoir si, une fois le PPU Saint-Roch sud adopté après d'autres consultations à venir, Kevlar sera effectivement prête à faire disparaître le stationnement de surface pour placer les voitures sous terre et faire pousser des immeubles.

«Après, ce sera d'aller de l'avant avec le projet, mais il semble y avoir un intérêt donc je pense que c'est encourageant pour la suite des choses», a conclu Mme Lemieux.

Pourquoi pas une porte chinoise?

Les consultations en prévision du PPU sur le secteur sud de Saint-Roch peuvent mener jusqu'en Chine. Le citoyen Julien Cardinal consacre son mémoire à des façons de souligner l'héritage de la communauté chinoise, très présente dans ce quartier jusqu'à la construction de l'autoroute Dufferin-Montmorency dans les années 70. Il propose de mettre davantage en valeur la rue de Xi'an, près de l'ancien cinéma Charest, baptisée en 2006 du nom d'une ville jumelée à Québec. M. Cardinal propose aussi d'installer une porte chinoise comme on peut en voir à l'entrée du quartier chinois de Montréal, par exemple. «Comme ailleurs, son usage, même pour une porte modeste, serait intéressant afin de marquer physiquement l'accès à un espace culturel sino-québécois», écrit-il dans son mémoire. Enfin, M. Cardinal avance l'idée de déménager dans ce secteur de Saint-Roch le monument à l'image du philosophe chinois Confucius inauguré en 2009 à l'intersection des rues George-V et Grande Allée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer