Vers un mini-Festival d'été dans Saint-Roch

La rue Saint-Joseph a attiré bon nombre de... (Fournie par Saint-Roch Expérience, Sébastien Dion)

Agrandir

La rue Saint-Joseph a attiré bon nombre de visiteurs samedi à l'occasion de l'événement Cuisinez Saint-Roch, qui avait lieu dans le cadre de Saint-Roch Expérience.

Fournie par Saint-Roch Expérience, Sébastien Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La première édition de Saint-Roch Expérience se termine à peine que ses organisateurs voient déjà plus loin. Dès 2017, on pourrait y voir plus de scènes extérieures ainsi que des spectacles payants. Un mini-Festival d'été, littéralement.

«On peut pas faire des shows gratuits éternellement, évidemment. Ça prend un financement», lance au Soleil Louis Bellavance, directeur de la programmation au Festival d'été de Québec (FEQ). Le volet payant «pourrait venir dès l'an prochain», ajoute-t-il, précisant toutefois que le projet est actuellement «très embryonnaire». «C'est une question de financement public, de commandites, de collaboration avec la Ville, avec la SDC.»

D'ailleurs, M. Bellavance dit n'avoir «aucune idée» pour le moment du nombre de scènes extérieures que pourrait offrir la mouture 2017 de Saint-Roch Expérience, mais acquiesce au fait qu'il y en aura plus qu'une.

Donc plusieurs spectacles extérieurs payants en simultané... C'est l'équivalent d'un mini-Festival d'été? «Ben oui! Pourquoi pas?» répond Louis Bellavance.

Et une chose est sûre: «Je souhaite de tout coeur qu'on persévère, qu'on aille plus loin avec ça, et qu'on étende le modèle vers une exploitation encore plus importante», dit-il. «C'est pas simple, mais c'est rien d'impossible, et c'est définitivement là où on veut aller.»

À titre d'exemple, il mentionne que la rue Saint-Joseph pourrait devenir piétonne pendant plus qu'une journée.

Le développement de cet événement connexe permet également d'offrir un complément à la programmation du FEQ. «Au Festival, on fait ce qu'on peut avec 11 jours en juillet. Ben là, si on ajoute trois jours en septembre, ça nous donne d'autres opportunités», explique M. Bellavance. C'est notamment le cas de la Belge Selah Sue, qui était de la programmation 2016 de Saint-Roch Expérience à défaut d'avoir pu être au Festival d'été.

Bilan de l'an 1

Louis Bellavance se dit par ailleurs très heureux de la première édition de Saint-Roch Expérience, qui se tenait de jeudi à samedi sur la rue Saint-Joseph Est ainsi que dans différents commerces et salles de spectacle du quartier. Les artistes Kaytranada, Blind Guardian, Final State avec Aliocha, Mauves, La Bronze et Yann Perreau y ont notamment pris part, ainsi que bon nombre de restaurateurs du coin.

«L'énergie qu'on a eu à L'Impérial, à L'Anti, au District [Saint-Joseph] [jeudi] et [vendredi], ça a été vraiment agréable. C'était vraiment des belles soirées», se réjouit M. Bellavance. «Y'avait du monde sur Saint-Joseph à plein [vendredi] soir encore, quand je suis sorti de là, trop tard! [...] On a eu des assistances qui ont été bonnes, sans être énormes, mais satisfaisantes.»

«Le bilan provisoire de l'année 1, c'est un gros sourire!» conclut-il.

À noter que les spectacles offerts en salle du 15 au 17 septembre étaient payants. Seule la programmation extérieure de la scène Fresk, située devant la bibliothèque Gabrielle-Roy, était gratuite.

Saint-Roch Expérience est chapeauté par la firme 3E, une filiale du FEQ, et par la Société de développement commercial de Saint-Roch.

Marée de monde sur Saint-Joseph

La populaire rue Saint-Joseph l'est devenue encore davantage samedi alors que s'y tenait pour une quatrième année l'événement Cuisinez Saint-Roch, dans le cadre de Saint-Roch Expérience. Restaurants, bars et détaillants alimentaires se sont approprié l'artère pour l'occasion, mais également plusieurs milliers de gourmands.

Avec quelque 40 kiosques répartis sur Saint-Joseph, piétonne entre les rues de la Couronne et Caron, il y avait de la diversité au menu pour la marée de monde venue goûter à l'une ou l'autre des bouchées servies au coût de 1 $ à 3 $. Plus de diversité que l'an dernier d'ailleurs, alors qu'une vingtaine d'artisans avaient pris part à l'événement. Ce samedi, Le Clocher penché, Nina Pizza, Le Cercle, Les Sales gosses, Le Versa, mais également Le Nektar, Noctem Artisans Brasseurs, La Boîte à pain et Camellia Sinensis y étaient notamment.

La marée de monde, qui ralentissait grandement les déplacements au passage du Soleil, vers 14h, s'est toutefois dispersée en fin d'après-midi lorsque la pluie s'est mise de la partie.

Pour Louis Bellavance, directeur de la programmation au Festival d'été de Québec, «la journée d'aujourd'hui [samedi] donne vraiment l'impression de ce qu'on veut faire» avec Saint-Roch Expérience. Et ça semble être prometteur, puisqu'en terme d'achalandage, «on va probablement atteindre le double de ce que faisait Cuisinez Saint-Roch avant», dit-il.

Volet musical

Pour la première fois, l'événement Cuisinez Saint-Roch a également offert un volet musical aux visiteurs par l'entremise de la scène Fresk, installée sur Saint-Joseph devant la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Dès 13h, Anthony Roussel, Loïc April, Mauves et La Bronze se sont ainsi donnés en spectacle en plein coeur de Saint-Roch, le tout culminant par le spectacle de Yann Perreau, à 21h.

Organisé par la Société de développement commercial Saint-Roch, l'événement en est à sa quatrième édition, mais se tient pour la première fois dans le cadre de Saint-Roch Expérience, le tout nouveau petit frère du Festival d'été de Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer