«Le party vient juste de se terminer»

Le milieu artistique était également en deuil à... (Mariane L. St-Gelais, archives Le Quotidien)

Agrandir

Le milieu artistique était également en deuil à la suite de l'annonce du décès du sympathique chanteur Bob Bissonnette.

Mariane L. St-Gelais, archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'éternelle bonne humeur de Bob Bissonnette manquera au monde du sport et de la musique. De nombreuses personnalités ont tenu à en témoigner sur les réseaux sociaux depuis l'annonce de la mort du chanteur et ex-hockeyeur, dimanche soir.

Coéquipier de Bissonnette à son arrivée dans les rangs juniors avec les Olympiques de Hull, Maxime Talbot a publié un long message sur son compte Twitter, tard dimanche soir, après avoir appris la tragique nouvelle de la Russie, où il évolue présentement. 

«Salut mon chum, il faut que ça sorte. J'attends toujours un message de ta part pour me dire que c'était un stunt, une blague, une technique médiatique, une stratégie marketing pour ton prochain show...  Je n'y crois tout simplement pas. Je ne veux pas y croire. Tu ne peux pas nous faire ça. Tu viens de commencer ta vie, tu as encore tellement de projets, de voyages, de rêves à accomplir. Tu voulais changer le monde. Tu as changé ma vie buddy.»

«Les joueurs de hockey, ça ne pleure pas. À part présentement et le lendemain de ton échange de Hull vers Bathurst quand je me suis retrouvé seul sur le banc de l'aréna Guertin en m'ennuyant de mon héros», a poursuivi l'ancien attaquant des Penguins, Flyers, Avalanche et Bruins dans la Ligue nationale de hockey. «La vie ne sera plus la même sans toi mon chum. Tu me manques déjà. Merci pour tout. Au revoir.»

Message de Maxime Talbot... (Tirée de Twitter) - image 2.0

Agrandir

Message de Maxime Talbot

Tirée de Twitter

L'organisation des Olympiques a également émis un message au sujet du drame, via Twitter, comme plusieurs autres équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. «C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès de l'ancien Olympiques Bob Bissonnette. Nos pensées vont à ses proches.»

«Quelle triste nouvelle que le décès de Bob Bissonnette», a ajouté le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau. 

«Je viens d'apprendre qu'on a perdu un vrai de vrai. Bob Bissonnette célébrait la vie à tous les jours. Le party vient juste de se terminer», a écrit l'ex-gardien de but Martin Biron, maintenant analyste au réseau TSN. 

«Gorgée bro !!!! Je n'en reviens pas, mais je t'aime fort, on t'aime tous !!! #rip #bonvoyage #loveyouforever», a pour sa part écrit le boxeur professionnel Éric Martel-Bahoéli sur son compte Instagram, aux côtés d'une photo de Bissonnette et lui. 

Milieu artistique en deuil

Message d'Alexandre Barrette... (Tirée de Facebook) - image 4.0

Agrandir

Message d'Alexandre Barrette

Tirée de Facebook

Le milieu artistique était également en deuil à la suite de l'annonce du décès du sympathique chanteur. Camarade de classe avec Bissonnette à l'école secondaire, l'humoriste Alexandre Barrette s'est rappelé «un gars excessivement drôle, populaire, et gentil avec tout le monde.»

«Bob, ce soir j'apprends ta mort. C'est difficile à croire. Je suis sous le choc. Bob, je sais pas t'es ou, j'ai de la difficulté à croire que c'est fini. Je crois que la seule façon d'être éternel, c'est de marquer tellement les autres qu'on continue à vivre dans leurs souvenirs. Pour ma part, ta grande gentillesse, ton sens de l'humour et ton sourire resteront dans ma mémoire!»

Chroniqueur à La Presse, scénariste et directeur artistique, Stéphane Laporte a offert ses condoléances à la famille et aux proches de Bob Bissonnette, «le capitaine du club des bons vivants».

«Ayoye! Pour avoir joué au hockey avec lui et croisé lors de shows, Bob Bissonnette était un pur bon vivant et tellement gentil. Je suis assommé», a écrit l'humoriste Jean-Thomas Jobin, dans la même veine. «Y'a un paquet de partys qui vont moins lever ici mon Bob.»

«À Embrun, Est ontarien, Bob Bissonnette avait fait vendre tellement de bières un vendredi que le bar n'avait pas pu ouvrir le samedi», s'est rappelé le journaliste du Droit, Jean-François Plante, qui connaissait Bissonnette depuis son stage junior. L'anecdote aurait certainement fait sourire le défunt, qui chantait depuis des années des paroles comme «si tu veux me plaire, donne-moi de la bière».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer