Le meilleur été touristique à Québec depuis le 400e

Les chiffres de fréquentation touristique de juillet confirment...

Agrandir

Les chiffres de fréquentation touristique de juillet confirment ainsi la tendance vers un été exceptionnel observé en juin.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) On le voyait venir, mais c'est confirmé : l'été touristique à Québec est officiellement le meilleur depuis l'année record du 400e anniversaire de Québec en 2008.

Les chiffres de fréquentation touristique de juillet confirment ainsi la tendance vers un été exceptionnel observé en juin.

À ce moment, l'indice global d'achalandage comme celui des hôtels, des boutiques et des attraits touristiques avait connu une hausse de 7,5 % par rapport à 2015. Un bilan de juillet obtenu par Le Soleil vendredi révèle une hausse encore plus marquée, soit le 8,6%.

«On peut sans équivoque affirmer que c'est la meilleure saison depuis 2008», a commenté la porte-parole de l'Office du tourisme de Québec (OTQ), Marie Julie Couturier.

À titre de comparatif, dit-elle, 300 000 chambres d'hôtel ont été louées en juillet 2008 pour 294 000 en 2016. «C'est très proche», a-t-elle souligné.

Les restaurants remportent la palme de la croissance avec un bon de 11,1% de fréquentation. Les boutiques ont pour leur part vu leur clientèle augmenter de 8,4% par rapport à 2015.

Quant au mois d'août, les prédictions de croissance sont de 1,5%. Un hausse plus modérée étant donné que ce mois est toujours particulièrement achalandé, a ajouté Mme Couturier.

Le bilan complet de la saison touristique 2016 sera connu en octobre. 

Devant les perspectives plus que positives en juin, le directeur de l'OTQ avait indiqué au Soleil ne pas voir la faiblesse du dollar canadien comme seule raison de la hausse. 

«Nous avons investi 60% de notre budget de promotion aux États-Unis. Il faut que ça rapporte, avait-il indiqué le 2 août. Les gens sont à un clic d'aller partout dans le monde. On a beau être bon, il faut se demander qu'est-ce qui fait qu'un Français ou un Américain vient chez nous plutôt que d'aller à Dubaï ou à Londres.»

M. Roy avait aussi mentionné l'offre événementielle dans la capitale pour expliquer l'attrait des touristes américains, mais aussi québécois qui ont choisi de visiter leur province au lieu de mettre le cap vers le Sud.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer