Un complexe aquatique de 28,5 millions $ à Saint-Nicolas

Les gouvernements fédéral et provincial paieront près de... (Collaboration spéciale, Patricia Cloutier)

Agrandir

Les gouvernements fédéral et provincial paieront près de la moitié du nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas, un projet de 28,5 millions $.

Collaboration spéciale, Patricia Cloutier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lévis) La Ville de Lévis a réussi à convaincre les gouvernements fédéral et provincial de payer la moitié du nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas. Un projet de 28,5 millions $ qui sera livré au début de l'année 2019.

«Nous allons réaliser le plus gros engagement de notre dernière campagne électorale», s'est félicité le maire Gilles Lehouillier en conférence de presse mardi.

Le projet, qui germait depuis au moins «25 ans» dans l'ouest de la ville, selon M. Lehouillier, était officiellement dans les cartons depuis 2002.

Celui qui s'était engagé à annoncer la construction du complexe dans la première moitié de son mandat aura finalement pris un an de plus que prévu pour le faire.

«C'est des projets qui ont l'air simples comme ça, mais c'est difficile à attacher», explique M. Lehouillier. Comme les nouveaux fonds fédéraux ne financent plus les équipements sportifs, la Ville a dû recourir aux sommes restantes de l'ancien Fonds Chantiers Canada. «C'était difficile de trouver un programme qui pouvait, disons-le, gober un si gros projet. C'est là qu'on a utilisé un peu d'astuce pour [...] atteindre 50 % [de financement fédéral et provincial].»

«Malheureusement, il y a longtemps que des projets sont sur la table, mais heureusement, il y a des suites et des fins heureuses», a souligné Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Bassin semi-olympique

Le complexe comprendra une piscine intérieure semi-olympique de 25 x 25 mètres avec 10 couloirs de natation, un bassin récréatif comprenant des jeux d'eau et une entrée plage, des tremplins, des estrades, des salles polyvalentes et des bureaux. Le tout sera complété par une salle de conditionnement physique, une salle communautaire et quatre studios de danse. 

Le gouvernement fédéral puisera jusqu'à 4 millions $ dans le Fonds Chantiers Canada, le gouvernement provincial avancera 5 millions $, la taxe sur l'essence fournira 5 millions $ et la Ville de Lévis complète le montage financier avec 14,5 millions $. 

La nouvelle infrastructure, qui sera construite sur la route des Rivières, permettra d'accueillir des compétitions sportives de haut niveau. 

Elle sera reliée par une passerelle à l'école secondaire de l'Envol et sera entourée d'un stationnement de 300 cases. 

Première pelletée de terre

En attendant l'annonce officielle, la Ville de Lévis a démoli des bâtiments, fait des études de sol et des études de faisabilité. «On est prêts à passer à l'action», indique le maire Lehouillier. Au cours des prochains mois, la Ville lancera un appel d'offres, afin que la première pelletée de terre puisse être donnée à l'été 2017, et le complexe inauguré à l'hiver ou au printemps 2019.

La commission scolaire des Navigateurs est partenaire du projet, cédant son terrain gratuitement à la Ville de Lévis, en échange de services et d'heures de piscine et de glace dans des arénas de la Ville pour ses élèves.

La construction de ce complexe aquatique rétablira l'équilibre dans la Ville de Lévis, qui ne compte que trois piscines intérieures, toutes situées au centre ou à l'est. Chaque année, environ 1200 jeunes sont privés de cours de natation, les piscines existantes étant surutilisées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer