La construction du complexe aquatique de Saint-Nicolas sera (finalement) confirmée mardi

Le complexe devrait être construit sur la route... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le complexe devrait être construit sur la route des Rivières, près de l'école secondaire l'Envol, où la Ville de Lévis a déjà préparé le terrain en faisant démolir des immeubles.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Attendue depuis des décennies par la population de Lévis, la construction du complexe aquatique de Saint-Nicolas sera confirmée lors d'une conférence de presse mardi. 

Le Soleil a appris que les gouvernements provincial et fédéral ont accepté de faire leur part d'investissements pour que ce centre sportif voie le jour.

Les médias ont été conviés lundi à «l'annonce d'une importante infrastructure sportive et récréative à Lévis». La conférence de presse, qui se tiendra mardi avant-midi à l'hôtel de ville de Lévis, réunira le maire Gilles Lehouillier, de même que le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, qui est aussi responsable de la région de Québec, et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, Sébastien Proulx. 

Promesse du maire

Le maire Lehouillier avait promis lors de la dernière campagne électorale que l'annonce de la construction de ce complexe aquatique se ferait lors de son premier mandat, auquel il reste un peu plus d'un an. 

Le complexe devrait être construit sur la route des Rivières, près de l'école secondaire l'Envol, où la Ville de Lévis a déjà préparé le terrain en faisant démolir des immeubles. 

Ce projet de piscine, qui devrait être accompagnée d'autres infrastructures sportives, est officiellement dans les cartons de la Ville de Lévis depuis 2002. Déjà, dans les années 80, les élus municipaux avaient étudié le dossier. 

À l'heure actuelle, les résidents de l'ouest de la ville (secteurs Saint-Nicolas, Saint-Rédempteur et Saint-Étienne) doivent se déplacer dans l'est de la ville pour avoir accès à une piscine municipale. Si bien que chaque année, à Lévis, 1200 enfants et adultes n'ont pas accès à des cours de natation ou d'autres activités aquatiques. 

Le maire Lehouillier avait déjà expliqué au Soleil que ce projet tardait à se concrétiser parce que d'autres projets étaient passés devant lui à Lévis, comme l'usine de filtration des eaux, le Centre de congrès et d'expositions et le réaménagement du secteur de la Traverse. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer