Centre Jardin Hamel: pas de feu vert à la reconstruction

Le 7 mars, un incendie avait ravagé le... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le 7 mars, un incendie avait ravagé le Centre Jardin Hamel au 6029, boulevard Wilfrid-Hamel. Le bâtiment évalué à 2,8 millions $ était une perte totale.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les propriétaires du Centre Jardin Hamel sont inquiets. La Ville de L'Ancienne-Lorette a refusé le plan de reconstruction de leur propriété qui avait été la proie des flammes, en mars.

Joint par Le Soleil, le copropriétaire de l'établissement, Jean-Paul Daoust, travaillait d'arrache-pied samedi à revoir ses plans afin d'être en mesure d'en déposer de nouveaux au cours des prochaines semaines. Il espère toujours construire une nouvelle bâtisse d'ici la fin de l'année.

La première ébauche consistait en une seule façade d'un bâtiment avec une structure avec des serres en polythène, à l'arrière. Puisqu'il n'avait pas de bâtiment principal, l'endroit n'aurait généré aucun revenu foncier pour la municipalité.

«On travaille sur un projet qui va satisfaire la Ville. On a bon espoir qu'il ne sera pas dérogatoire. Dans nos négociations, on savait que le premier plan ne respectait pas tous les règlements municipaux», dit-il, ne cachant pas avoir regardé d'autres options pour que son entreprise retrouve un toit permanent. «Oui, j'ai regardé toutes les possibilités. Les terrains, ce n'est pas facile à trouver dans le secteur.»

Après avoir évalué différents scénarios, la meilleure option demeurait L'Ancienne-Lorette, tranche-t-il, espérant aboutir à un terrain d'entente. «En raison du feu, nous avons perdu tous nos droits acquis. Ça complique les choses. Les employés sont très inquiets et nerveux», confie l'homme d'affaires.

Au mois d'avril, le copropriétaire de l'établissement avait obtenu le feu vert du maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, pour installer temporairement des chapiteaux sur le site. Cette permission est valide jusqu'à l'automne.

Le 7 mars, un incendie avait ravagé l'édifice du 6029, boulevard Wilfrid-Hamel. Le bâtiment évalué à 2,8 millions $ était une perte totale. Plus de 60 pompiers avaient été mobilisés durant l'intervention; cette dernière avait duré près de huit heures. Plus de 140 animaux et 4000 papillons avaient péri dans le brasier.

Le Centre Jardin Hamel compte une soixantaine de travailleurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer