Chasse monstre au Pokémon dans Saint-Roch

Des mascottes de Pokémon étaient présentes pour égayer... (Photo Dave Hamel)

Agrandir

Des mascottes de Pokémon étaient présentes pour égayer les chasseurs de ces petits personnages virtuels.

Photo Dave Hamel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des milliers de chasseurs de Pokémon se sont donnés rendez-vous, samedi, dans le cadre du Parvis en fête, dans Saint-Roch. Il «s'agissait du plus grand rassemblement» dans la capitale depuis l'arrivée du jeu cet été en sol canadien.

Pour la cinquième édition du Parvis en fête,... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 1.0

Agrandir

Pour la cinquième édition du Parvis en fête, une portion des rues Saint-Joseph et du Parvis a été fermée à la circulation.

Le Soleil, Caroline Grégoire

La chasse aux petites bestioles a débuté à 19h. Lors du passage du Soleil, les chasseurs étaient facilement repérables, les yeux rivés sur leur cellulaire, alors qu'un spectacle de danse divertissait le reste de la foule.

«C'est vraiment un succès. C'est officiellement le plus gros rassemblement de Pokémon Go de la Ville de Québec. C'est vraiment un jeu qui rassemble les gens», a commenté Marie-Hélène Doyle Poirier, responsable aux communications chez Crakmedia. L'entreprise Web et multimédia avait d'ailleurs mis plusieurs leurres virtuels dans le secteur afin d'attirer les Pokémons. Des mascottes, notamment de Pikachu, étaient également présentes sur le site.

Parvis en fête

La cinquième édition du Parvis en fête a débuté à midi et s'est terminée vers 23h. Pour l'évènement, une portion des rues Saint-Joseph et du Parvis a été fermée. Les visiteurs ont notamment pu profiter de la musique, des nombreux kiosques d'organisme et d'entreprises du secteur installés dans les rues ainsi que de repas gratuits.

Responsable de l'événement, la Table de quartier de L'EnGrEnAgE estime que «des milliers de personnes ont participé à la journée». L'an passé, la fête avait attiré près de 3000 visiteurs.

«L'un des buts de la fête était de rejoindre le plus de monde possible dans Saint-Roch. On a assuré l'accessibilité en offrant des activités gratuites. Le volet Pokémon Go nous a permis d'attirer une population plus techno, qu'on attirait moins dans les fêtes de quartier. Nous sommes vraiment contents», a conclut Audrick Mcmaniman, intervenant communautaire à L'EnGrEnAgE.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer