Enfin un bilan positif pour les Fêtes de la Nouvelle-France

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les organisateurs de la 20e édition des Fêtes de la Nouvelle-France n'auront pas à écrire leur bilan à l'encre rouge cette année, assure la présidente de l'événement, Gisèle Bourdeau. «Il est possible que l'achalandage soit à la baisse, mais le nombre de laissez-passer vendus a augmenté», a-t-elle confié quelques heures avant la fermeture du site dimanche.

Contrairement aux dernières éditions, les Fêtes de la Nouvelle-France ont dû quitter cette année le Vieux-Port en raison des travaux effectués dans le secteur de la place de Paris et de la place Royale pour la future place des Canotiers. C'est au parc de l'Artillerie, dans le Vieux-Québec, que s'est tenu l'événement du 3 au 7 août.

«Nous sommes plus que satisfaits. J'ai été agréablement surprise. C'était un défi qu'on avait d'être relocalisé dans un endroit magnifique, mais que les gens connaissaient peu», affirme Mme Bourdeau, qui a jonglé avec un budget de 2,1 millions $ pour cette 20e édition. «Depuis l'ouverture, les gens ont été au rendez-vous. Pour chaque jour, l'achat de médaillon a été supérieur à l'an dernier. Je pense que les chiffres vont être excellents!» poursuit-elle.

Accès au site

Pour la possible baisse d'achalandage, Mme Bourdeau l'explique par le fait que l'accès au site était entièrement payant cette année. «L'an dernier, nous tenions des activités [à la place Royale] qui n'étaient pas payantes. Les passants y avaient accès.»

En 2015, les Fêtes de la Nouvelle-France avaient vendu près de 13 200 laissez-passer et attiré plus de 200 000 visiteurs. Pour cette année, Mme Bourdeau refuse de s'avancer pour le moment sur des chiffres précis. L'objectif était d'atteindre le cap des 15 000 laissez-passer.

L'édition 2016 vient à peine de se conclure que déjà on travaille pour 2017. L'organisation espère tenir l'événement sur un site près du fleuve.

«Compte tenu du 150e anniversaire du Canada et de la venue des grands voiliers, on voudra se rapprocher du fleuve. [...] C'est sûr qu'on va s'insérer à l'intérieur des fêtes du 150e. On va avoir cette note historique», dit la présidente, promettant d'autres nouveautés. L'idée d'étirer l'événement sur une fin de semaine supplémentaire est d'ailleurs une option. «Est-ce qu'on aura une fin de semaine d'activités supplémentaires? Tout est possible.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer