Exclusif

Montcalm lance la chasse aux Pokémon!

Le nouveau parcours touristique mobile attirera autant ceux... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le nouveau parcours touristique mobile attirera autant ceux qui aiment le côté ludique des Pokémon que ceux qui préfèrent l'histoire, selon le directeur général de la SDC Montcalm, Jean-Pierre Bédard.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les commerçants du quartier Montcalm ont décidé de «surfer sur la vague» du jeu Pokémon Go pour attirer touristes et promeneurs dans leur secteur cet été.

«On veut mousser les attraits qu'on a chez nous. Par exemple, dans un couple, il peut y en avoir un qui est plus attiré par le côté ludique des Pokémon et l'autre qui préfère découvrir l'histoire. Avec notre parcours mobile, c'est possible de faire les deux», soutient Jean-Pierre Bédard, directeur général de la Société de développement commercial (SDC) Montcalm. 

En début de semaine, la SDC a fait appel à Félix Tremblay, concepteur de l'application Les Sentiers du Vieux-Québec, pour qu'il crée un parcours dans Montcalm. 

«Les Pokémon, ils sont là où ils sont. On ne peut pas les déplacer. Mais on est allés marcher le quartier pour découvrir s'il s'en trouvait près de lieux d'intérêt, et on a construit un itinéraire», explique M. Tremblay. 

Ainsi, en plus d'attraper les personnages colorés avec leur téléphone cellulaire, les utilisateurs de l'application Les Sentiers du Vieux-Québec pourront obtenir de l'information sur tel monument ou tel bâtiment. 

En tout, l'application suggère une dizaine d'arrêts et indique pourquoi ils sont des éléments du patrimoine. Il y a entre autres le Musée national des beaux-arts du Québec, le monument Wolfe, la maison Henry-Stuart, l'église Saint-Dominique, le Cinéma Cartier, le Théâtre Périscope et le Centre culture et environnement Frédéric Back.  

«Comme on est en plein dans l'engouement, le parcours a été fait rapidement, pratiquement en deux jours. Mais il y aura des itérations au cours des prochaines semaines. On va faire ajouter des explications en anglais, des photos», laisse entendre M. Bédard. 

La SDC Montcalm avait déjà comme projet de concocter un circuit touristique virtuel, qui, elle l'espère, amènera les gens à consommer sur les artères commerciales que sont Cartier et René-Lévesque. «Les Pokémon, c'est devenu une excuse pour faire cheminer un peu plus rapidement ce projet», ajoute M. Bédard. 

Le Vieux-Québec aussi

En début de semaine, Félix Tremblay annonçait qu'il allait lancer le même type de parcours mariant Pokémon et attraits touristiques dans le Vieux-Québec, à même l'application Les Sentiers du Vieux-Québec. Le tout a été rendu disponible vendredi. 

«Ceux qui font de la chasse aux Pokémon me disent que ça devient vite redondant et répétitif. Alors s'ils peuvent combiner ça à une visite touristique, ça devient plus intéressant», explique-t-il. 

Le concepteur est ouvert à s'associer à d'autres groupes ou SDC à Québec pour créer des parcours similaires dans d'autres quartiers. 

Si la chasse aux Pokémon a dérangé certains résidents de Charlesbourg cette semaine, parce que les adeptes se réunissaient tard le soir ou la nuit pour les attraper, Jean-Pierre Bédard ne craint pas le même type de situation dans Montcalm. 

«On est un quartier où il y a de toute façon de la vie tard le soir, et les endroits qu'on a mis sont des lieux publics, déjà fréquentés», exprime-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer