Un autre prix pour la promenade Samuel-De Champlain

L'aménagement de la Commission de la capitale nationale... (Jonathan Robert, fournie par la CCNQ)

Agrandir

L'aménagement de la Commission de la capitale nationale du Québec vient de recevoir le prix Vision en urbanisme 2016 de l'Institut canadien des urbanistes.

Jonathan Robert, fournie par la CCNQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Déjà très prisée de la population de Québec, la promenade Samuel-De Champlain continue de se distinguer. L'aménagement de la Commission de la capitale nationale du Québec vient de recevoir le prix Vision en urbanisme 2016 de l'Institut canadien des urbanistes (ICU).

Le prix qui souligne «les travaux de réhabilitation des berges du Saint-Laurent » a été remis lors du congrès national conjoint de l'ICU et de l'Ordre des urbanistes du Québec qui se tenait dans la capitale du 5 au 8 juillet. 

Legs du gouvernement du Québec pour son 400e anniversaire en 2008, ce parcours, dont la première phase était de 2,5 km le long du boulevard Champlain, a aussi été jugé pour sa capacité «à améliorer la qualité de vie» des citoyens de Québec.

Des citoyens qui le lui rendent d'ailleurs bien, un récent coup de sonde atteignant le taux spectaculaire de... 100 % de satisfaction. Le Soleil avait fait état en février de ce sondage réalisé en août 2015. On pouvait y lire que 82 % des gens sont «très satisfaits» et 18 % «assez satisfaits» de cet aménagement urbain piloté par la Commission de la capitale nationale du Québec. On avait alors estimé que 314 000 personnes, pour près de trois millions de visites, ont foulé la promenade conçue par le consortium formé des firmes Daoust Lestage, Williams Asselin Ackaoui et Option aménagement.

Pour le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, ce legs a représenté une première phase d'une «vision porteuse d'avenir et ayant comme principal objectif de redonner le fleuve aux Québécois». «Notre gouvernement poursuivra ses efforts afin de restaurer les berges du Saint-Laurent dans notre capitale», a commenté le ministre dans un communiqué.

Satisfaction aussi du côté de la présidente et directrice générale de la Commission, Françoise Mercure. «Recevoir une reconnaissance du milieu des professionnels en urbanisme constitue un réel honneur, qui souligne l'exemplarité du travail de toute l'équipe de la Commission depuis sa création», a-t-elle commenté. «La promenade est un projet qui s'inscrit dans la continuité, car les premières assises de ce grand projet ont été pensées il y a de cela plus de deux décennies.»

Phase III

En mars, le gouvernement Couillard a aussi ramené dans son budget la phase III de la promenade qui devrait relier la côte de Sillery et la côte Gilmour. Aucune date précise n'est toutefois avancée pour cet investissement majeur de 130 millions $ qui avait été mis sur la glace, notamment après des critiques sévères du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le projet en 2013.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer