Exclusif

Élargissement de Laurentienne: Québec crée un bureau de projet

Tous les aspects de la proposition, incluant l'évaluation... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Tous les aspects de la proposition, incluant l'évaluation des coûts de 71 millions $ soumise par le maire Labeaume, seront étudiés par le bureau de projet.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministère des Transports met sur pied un bureau de projet pour étudier la proposition du maire Régis Labeaume d'élargir jusqu'à quatre voies la partie sud de l'autoroute Laurentienne, a appris Le Soleil. 

Le comité, qui sera mis sur pied dans les prochaines semaines, doit accoucher d'un échéancier de réalisation dès le début de 2017, nous dit-on. Il serait constitué de fonctionnaires du MTQ, de la Ville de Québec et de représentants du Réseau de transport de la capitale (RTC).

Le bureau du ministre responsable de la capitale nationale, François Blais, confirme que le bureau de projet travaillera à partir de la proposition présentée par le maire Labeaume lors d'une rencontre, en avril. «Je me suis assuré d'asseoir l'ensemble des intervenants à la même table, ce qui n'avait jamais été fait», a fait savoir le ministre Blais au Soleil. «Le projet présenté par le maire était cohérent avec notre vision et c'est pourquoi il mérite d'être étudié.»

En conférence de presse, début juillet, le maire de Québec a exposé publiquement sa préférence. Il souhaite qu'il y ait trois voies dans chaque direction, et même quatre entre l'autoroute Félix-Leclerc et la rue de la Croix-Rouge. L'une d'elles serait réservée aux transports en commun et au covoiturage parce que la présence d'autobus le justifie, a plaidé M. Labeaume. Il y aurait quatre voies sur 40 % de l'autoroute. «On pense qu'avec ça, on va être pas mal en voiture», avait déclaré M. Labeaume. En direction nord, le maire a suggéré de condamner la sortie du boulevard des Cèdres, qui est dans une zone accidentogène. Il souhaite aussi la construction d'un mur antibruit sur 750 mètres pour atténuer le son des véhicules dans le quartier Limoilou.

Viaduc ferroviaire du CN

Pour aller de l'avant avec la proposition, il importe d'élargir le viaduc ferroviaire du CN, près de la rue Soumande. Selon nos informations, le MTQ va entamer des discussions «rapidement» avec le CN pour devancer les travaux sur le viaduc. Le souhait est que les travaux sur le viaduc soient réalisés pendant l'année 2018, nous dit-on.

Tous les aspects de la proposition, incluant l'évaluation des coûts de 71 millions $ soumise par le maire Labeaume, seront étudiés par le bureau de projet. Le maire estimait à quatre ans la durée des travaux qui découlent de sa proposition.

Le ministre François Blais a annoncé en juin qu'une troisième voie s'ajouterait à l'autoroute Laurentienne sur 4 km entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV. Il a aussi indiqué que cette voie ne serait pas réservée aux autobus et au covoiturage, comme il en avait déjà été question. Cet élargissement est évalué entre 14 et 17 millions $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer