Les Lévisiens négligents (et récalcitrants) risqueront la démolition de leur propriété

La Ville de Lévis veut couper l'herbe sous le pied des propriétaires de terrain... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Lévis veut couper l'herbe sous le pied des propriétaires de terrain qui n'entretiennent pas suffisamment leur propriété. Elle entend surveiller et imposer diverses mesures - allant jusqu'à la démolition d'un bâtiment! - pour éliminer les brindilles qui dépassent.

«La Ville de Lévis reçoit des appels de citoyens et citoyennes souhaitant porter plainte ou demandant à la Ville d'agir dans des cas où des propriétés sont mal entretenues par les propriétaires», explique un document produit par la municipalité remis aux journalistes. 

Malgré les amendes et les avertissements, certains Lévisiens n'ont toujours pas remédié à la situation, déplore l'administration, qui leur lance donc un ultime appel. «Là, c'est fini le tataouinage», a tranché le maire Gilles Lehouillier, lundi, en marge du conseil municipal. «L'herbe pousse et la vermine pogne là-dedans, s'est-il offusqué. En plus, on s'est aperçu que ce sont toujours les mêmes récalcitrants.»

«Pour les cas problématiques, Lévis déploiera tous les moyens pour faire respecter sa réglementation.» En vertu de ses règlements, qu'elle entend appliquer avec plus de rigueur, la Ville pourra notamment demander aux propriétaires en question d'entretenir leur terrain, donner des constats d'infraction ou, ultimement, faire les travaux requis et refiler la facture aux propriétaires.

Dans les cas «les plus extrêmes», de dire le maire Lehouillier, Lévis pourrait «entreprendre des procédures devant la Cour pour obliger le propriétaire à faire des travaux [...] ou autoriser la Ville à démolir l'immeuble et en réclamer le coût au propriétaire».

«On souhaitait interpeler ces personnes-là publiquement», a dit le maire, précisant qu'environ une quinzaine de résidents étaient ciblés aux quatre coins du territoire de la ville. Il s'agit essentiellement de terrains résidentiels.

Les normes d'entretien des terrains sont réparties dans plusieurs règlements, dont le Règlement sur le zonage et le lotissement ainsi que celui sur la paix et le bon ordre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer