Exclusif

Une fête foraine remplacera Expo Québec en août

Des manèges de Beauce Carnaval seront déployés à... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Des manèges de Beauce Carnaval seront déployés à Québec lors de la fin de semaine du 19 août.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le vide laissé par la disparition d'Expo Québec cette année sera en partie compensé par l'arrivée d'une nouvelle fête foraine qui se tiendra à Québec au cours de la fin de semaine du 19 août.

Le Soleil a appris que les manèges de Beauce Carnaval et d'Amusements spectaculaires, qui avaient l'habitude de divertir petits et grands à Expo Québec, seront une fois de plus déployés à Québec à la fin de l'été, dans un lieu qui reste à confirmer. 

«Nous, on est passés à autre chose. On tourne la page et on se concentre sur notre nouvelle fête familiale», explique Jacques Vallée, copropriétaire de Beauce Carnaval, en entrevue téléphonique. 

Dès la fin d'Expo Québec l'an dernier, l'homme d'affaires beauceron avait entrepris des démarches pour revenir à Québec en 2016, dans le cadre d'une fête foraine. Partageant le contrat d'Expo Québec «depuis des lunes» avec Amusements spectaculaires, il a de nouveau fait équipe avec l'entreprise de Mirabel, détenue en partie par son fils Charles-Éric Vallée, pour créer un événement dans la capitale. 

«Tous les deux, on a un lot de manèges disponibles pour cette fin de semaine là, qui correspond à la première fin de semaine habituelle d'Expo Québec. On se dit que les gens à Québec, les enfants surtout, ils ont le goût de s'amuser et qu'ils seront au rendez-vous», exprime Jacques Vallée. 

En pourparlers avec différents partenaires ces derniers mois, l'entente finale s'est concrétisée «ces derniers jours», selon M. Vallée. «Il y aura pas juste des manèges, il y aura tout plein d'activités, mais je ne veux pas trop en dire. Ce sera probablement annoncé un peu plus tard», indique-t-il. 

L'homme d'affaires se fait aussi prudent en ne dévoilant pas le nom de la future fête ni l'endroit où elle se tiendra. «Il y a une chose qui est sûre, c'est que c'est pas à Expo Cité!» lance-t-il, échaudé par l'annulation d'Expo Québec cette année. «Mais inquiétez-vous pas, ce sera assez central dans la ville», ajoute-t-il. 

Louise Gagnon, directrice générale de Place Fleur-de-Lys, a confirmé au Soleil avoir été approchée pour tenir la fête dans son stationnement, voisin du Centre Vidéotron et d'Expo Cité, avant de décliner l'offre. «On ne peut pas. C'est rendu trop compliqué, avec le Salon de jeux et le Wal-Mart, on a besoin de nos stationnements et on n'a pas assez d'espace pour ça», indique-t-elle. 

«Pas attaché»

Jacques Vallée a affirmé au Soleil que c'est André Verreault, président d'Action promotion Grande Allée, qui se chargera de produire l'événement. «Oui, il y a des discussions à ce sujet -là. Il y a des manèges disponibles présentement et il y a une possibilité que ces manèges-là soient à Québec au mois d'août, mais il n'y a rien d'attaché», soutient pour sa part M. Verreault. 

Prudent, le producteur d'événements indique qu'il a «les oreilles ouvertes», comme pour tout projet intéressant pour la ville de Québec, tout en n'ayant «rien à annoncer immédiatement, pour cette année ou l'an prochain». 

Celui qui est derrière les festivités du Nouvel An sur la Grande Allée nous avertit toutefois que la fête, si elle a lieu, ne se tiendra pas sur cette artère. «Si on mettait deux manèges sur Grande Allée, ce serait déjà plein», explique-t-il. 

Reste qu'André Verreault est persuadé qu'il y a une opportunité pour la création d'un nouvel événement familial et estival à Québec. «Je ne pense pas qu'il y a personne qui va remplacer Expo Québec, qui est définitivement enterré. Mais oui, il y a toujours une place pour une fête foraine», exprime-t-il. 

«On recommence et on revient à la base, à une fête populaire. Et si on voit que les gens embarquent, on continue l'an prochain», soutient pour sa part Jacques Vallée.

Une perte qui déçoit

Après avoir tenté de relancer Expo Québec à maintes reprises ces dernières années, le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé cet hiver que la fête faisait relâche en 2016 en attendant un plan de relance. Puis, il a indiqué début juin qu'Expo Québec était suspendu pour trois ans. 

«Ça, ça veut dire qu'ils ont définitivement tiré la plogue. Expo Québec, c'est mort et enterré et c'est décevant pour tout le monde», commente Jacques Vallée, copropriétaire de Beauce Carnaval, qui faisait partie de l'événement depuis les années 70. C'est d'ailleurs en se rendant à Expo Québec que son père, Florian Vallée, a eu l'idée de fonder cette compagnie en 1953. 

L'an dernier pourtant, l'homme d'affaires a senti un regain d'affluence chez la population. «C'est la première fois qu'on faisait des profits depuis trois ou quatre ans. Mais le fait qu'on arrête, est-ce que ça veut dire que les 200 000 personnes qui sont venues l'an passé se sont trompées?» questionne-t-il. 

Selon M. Vallée, il y avait assez d'espace à Expo Cité pour tenir Expo Québec, même avec les travaux des prochaines années, comme l'aménagement de la place Jean-Béliveau ou du Grand Marché. «Mais bon, le maire a dit que les manèges et les toutous, c'était dépassé», déplore M. Vallée. Il compte bien voir si la formule que M. Labeaume a jugée obsolète attirera encore la population cette année dans un nouveau lieu.  «Quand je vois que Colombus ou Tempa tiennent des foires, des expositions qui sont en augmentation de clientèle, je ne comprends pas. Ce sont de grandes villes pourtant, pas des villages là!» soumet M. Vallée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer