Une table à pique-nique géante en guise de legs à Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les travailleurs du quartier Saint-Roch ont maintenant un nouveau mobilier urbain pour casser la croûte à l'heure du midi. Une immense table à pique-nique pouvant recevoir jusqu'à 42 personnes est accessible depuis mardi, gracieuseté du fondateur du Groupe Sushi Taxi, Christian Genest, pour qui il s'agit d'une façon de remercier ses nombreux clients de la capitale.

«Je voulais laisser un legs à ma ville et à tous mes fans qui m'ont épaulé depuis 15 ans. Une table de pique-nique, c'est rassembleur, c'est le partage, les discussions, les émotions. Dans un endroit central comme Saint-Roch, ça réunit des gens de toutes les classes sociales», explique l'homme d'affaires de 40 ans, dont le lancement de l'entreprise s'était fait à l'époque dans un trois et demi de la rue Casot, avec un fonds de départ de 500 $ pris sur une carte de crédit.

La Grande Tablée était déjà accessible au public... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

La Grande Tablée était déjà accessible au public mardi midi

Le Soleil, Pascal Ratthé

La première succursale de Sushi Taxi avait été inaugurée sur l'avenue Cartier, le 31 août 2000. Avant cela, son commerce avait trouvé refuge dans la poissonnerie Jean-Pierre, située au coin de Cartier et Crémazie, propriété de Miville Simard. «Je venais travailler en rollerblade», se remémore M. Genest.

«Des petites voix me disaient de passer à autre chose. J'avais envie de goûter à autre chose», ajoute-t-il, pour expliquer la vente de son entreprise, en février, à l'entrepreneur montréalais d'origine française Emmanuel Thieblin. «C'était important d'aller chercher du sang neuf.»

Le fondateur du Groupe Sushi Taxi, Christian Genest... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 3.0

Agrandir

Le fondateur du Groupe Sushi Taxi, Christian Genest

Le Soleil, Pascal Ratthé

Le nouveau propriétaire, un Bordelais d'origine qui ne possédait aucune expérience dans la restauration ni jamais mangé un seul sushi de sa vie avant la transaction, voit grand pour l'entreprise qui compte 17 succursales au Québec (dont 9 dans la région) et 250 employés. «Le potentiel est énorme pour une industrie qui n'a pas de concurrent dans le sushi haut de gamme», explique-t-il au Soleil.

Un premier restaurant hors Québec sera bientôt inauguré à Calgary. «Si l'expérience est concluante, nous comptons ouvrir à partir de 2018 une cinquantaine de succursales dans de grandes villes comme New York, Boston, Toronto et Ottawa.»

La table de pique-nique géante du jardin de Saint-Roch sera en place tout l'été. Si l'achalandage est au rendez-vous, Christian Genest souhaite son retour l'an prochain, le dossier reposant entre les mains de l'administration municipale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer