La Ville satisfaite de sa formule pour la Saint-Jean-Baptiste

Même si les foules sont en baisse sur... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Même si les foules sont en baisse sur les plaines d'Abraham le soir du 23 juin depuis les nouvelles mesures instaurées en 2011, la Ville de Québec n'a pas l'intention de revenir à l'ancienne formule.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'administration Labeaume ne dérogera pas de sa formule familiale lors des prochaines fêtes de la Saint-Jean-Baptiste sur les plaines d'Abraham. Encore cette année, la Ville s'est dite «absolument satisfaite» du déroulement des festivités.

Le virage sécurité amorcé en 2011 par la Ville de Québec est là pour rester. «Le virage était essentiel. Il y avait un enjeu de sécurité majeur. Je sais que ça a pu faire souffrir certaines personnes, que ça peut être décrié, mais il fallait absolument le faire», a plaidé Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif. «Il y a des familles, des gens qu'on ne voyait plus à la Fête nationale.»

En l'absence du maire de Québec, qui est en mission économique à Bordeaux, cette dernière a été appelée à dresser le bilan de la fête tenue jeudi soir, à laquelle elle a d'ailleurs assisté. «J'ai trouvé que c'était un spectacle d'une grande qualité. J'ai été très impressionnée par ce que j'ai vu», s'est-elle réjouie.

Les rênes de la fête ont été confiées cette année à Sysmik, la division musicale de QuébeComm. «Je pense que ça a été un changement de cap majeur. [...] Tout le monde était satisfait. Ça a été vraiment une belle soirée. On a eu droit à une belle brochette d'artistes. On vient de passer à un autre niveau», a-t-elle analysé, citant l'animation de Marie-Mai et la présence de vedettes comme Diane Dufresne, Pierre Lapointe, Michel Pagliario et Corey Hart.

Zones clairsemées

Pour justifier la nette baisse d'achalandage sur les Plaines ces dernières années, qui coïncidait avec la mise en place d'un vaste périmètre de sécurité sur la colline Parlementaire et la Grande Allée, la Ville de Québec s'est souvent appuyée sur la météo maussade. La soirée de jeudi était quasi parfaite sur le plan de la température, mais le site ne s'est jamais rempli complètement. Plusieurs zones étaient très clairsemées et la foule s'est fait attendre en début de performance.

«Il y avait quand même une foule intéressante», selon Julie Lemieux, plus que par les années passées. «Je pense que dans les prochaines années ça va être de mieux en mieux», a-t-elle avancé, se basant sur la qualité du spectacle offert jeudi. «Le bouche-à-oreille» va faire son oeuvre, anticipe-t-elle.

Les autorités n'ont rapporté aucun débordement dans la nuit du 23 au 24 juin. Une dizaine d'arrestations pour désordre et ivresse sur la voie publique ont été réalisées par le Service de police de la Ville de Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer