L'amphithéâtre «va être un gouffre financier», prédit Michel Brazeau

Selon Michel Brazeau, la Ville de Québec devra... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Selon Michel Brazeau, la Ville de Québec devra éponger les déficits successifs du Centre Vidéotron lors des prochaines années.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «On en avait besoin [de l'amphithéâtre]. Mais je l'ai toujours dit : ça va être un gouffre financier, ça va coûter 4 à 5 millions $ par année.»

Le promoteur de spectacles Michel Brazeau, qui a animé le Colisée pendant des décennies, n'est pas surpris que les quatre premiers mois d'activités au Centre Vidéotron se soient soldés par un déficit d'au moins 1,4 million $, dont la moitié doit être épongée par la Ville de Québec. «On a été très optimistes, mais là, la réalité nous rattrape.»

«Il ne faut pas penser que Québec, c'est New York, c'est Los Angeles ou c'est Chicago. On est un petit marché. Quand on me disait qu'il allait y avoir 110 spectacles par année... Voyons donc, ça n'arrivera pas! Même dans les grosses années du Colisée, quand on faisait 40, 50, 60 soirs de représentations, c'était déjà beau», explique-t-il en entrevue téléphonique au Soleil.

Au rythme où les annonces se font en 2016, il pourrait y avoir une trentaine de soirs occupés pour autre chose que du hockey junior au Centre Vidéotron.

M. Brazeau pense que l'effet de nouveauté commence à se dissiper. À son avis, les premiers événements à l'amphithéâtre ont attiré leur lot de curieux, mais maintenant, «ça va juste aller en descendant». C'est une question de prix et de démographie. Pour le prochain spectacle, celui de Def Leppard le 25 juin, il serait surpris que plus de 10 000 personnes se déplacent, même si c'est un samedi et que les fans de l'Est-du-Québec sont alors plus nombreux.

Prédictions réalisées

Le routier du monde du spectacle ne craint pas que Québecor coupe dans la programmation même si ses états financiers s'écrivent à l'encre rouge. «Ils n'ont pas le choix. Ils ont vendu une salade et il faut qu'ils livrent la marchandise», dit-il.

M. Brazeau ne craint pas non plus une désaffection des artistes. «Les groupes, on va être honnête, ils s'en crissent pas mal du nombre de personnes dans la salle. Ce qui les intéresse, c'est le chèque qu'on va leur faire à la fin de la soirée», expose-t-il.

Le promoteur raconte avoir fait rire de lui il y a quelques années alors qu'il anticipait un déficit pour le nouvel équipement culturel et sportif de Québec. Aujourd'hui, il s'amuse de voir ses prédictions se réaliser pile-poil. Au maire Régis Labeaume et aux contribuables de Québec, il répète qu'«il va falloir se résoudre au fait que cet amphithéâtre-là, il va coûter 4, 5, 6 millions $ par année».

Et selon Michel Brazeau, le salut ne viendra pas par les Nordiques. De la même façon que Québec est un petit marché pour le monde du spectacle, la capitale québécoise est aussi un petit marché pour la Ligue nationale de hockey (LNH), plaide-t-il.

Avec ou sans équipe de hockey

La venue d'une équipe professionnelle de hockey au Centre Vidéotron aurait renfloué les coffres de la Ville de Québec. L'entente de gestion avec Québecor, signée en 2011, prévoit une bonification des droits d'identification de l'amphithéâtre advenant le retour des Nordiques. Ceux-ci passeraient de 33 millions $, somme déjà décaissée, à 63,5 millions $. Le gestionnaire aurait le loisir d'enlever son nom sur le bâtiment pour sous-louer l'espace convoité au plus offrant. Le loyer annuel, qui est de 2,5 millions $ actuellement, doublerait également pour atteindre 5 millions $ si la Ligue nationale de hockey (LNH) débarquait dans la capitale. Comme on l'a rappelé cette semaine, la Ville s'est toutefois engagée à absorber la moitié du déficit d'exploitation de Québecor jusqu'à concurrence du montant du loyer. C'est précisément ce qui est arrivé pour les quatre premiers mois d'activités en 2015.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer