Bientôt une étude pour définir «l'image de marque» du futur marché

Maquette du futur marché d'Expocité... (Maquette fournie par Lemay Michaud Architecture Design)

Agrandir

Maquette du futur marché d'Expocité

Maquette fournie par Lemay Michaud Architecture Design

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le travail sur ce qu'offrira le futur marche public d'ExpoCité commence. La Ville de Québec verse 100 000 $ à la Coopérative des horticulteurs de Québec pour «définir l'image de marque et l'expérience client» du Grand Marché prévu en 2018.

Cette contribution de l'administration votée mercredi s'ajoute à un 25 000 $ fourni par la Coopérative elle-même, qui a obtenu le contrat de gestion du futur marché.

L'objectif de cette première étape est de mandater des consultants pour mener des sondages, des études et des consultations visant à «définir une image de marque et une stratégie de communication créative visant le positionnement du marché dans l'industrie agroalimentaire de la Capitale-Nationale et auprès des citoyens», peut-on lire dans les documents de la Ville de Québec.

«Quand tu fais un investissement de 20 ou 25 millions $, 100000 $ pour couvrir tout ça, c'est pas grand-chose pour ne pas manquer son coup», a commenté le maire de Québec, Régis Labeaume. «C'est pour savoir ce que les gens préfèrent pour le marché. Moi, j'ai une bonne idée, mais je ne présume pas que je possède la vérité», a-t-il ajouté.

Quatre fois plus grand

Prévu pour 2018, le Grand Marché sera aménagé dans le Pavillon du commerce d'ExpoCité, voisin du Centre Vidéotron. À 100000 pieds carrés, il sera quatre fois plus grand que le Marché du Vieux-Port.

Dans leur projet, la Ville de Québec, la Coopérative des horticulteurs et leurs partenaires, comme Gestev, la Faculté des sciences de l'alimentation de l'Université Laval, JEM Événements et les architectes de LEMAYMICHAUD, proposent 20 stands permanents, une centaine d'étals saisonniers de fruits et de légumes frais et 30 espaces commerciaux pour des produits autres qu'alimentaires, comme des articles de cuisine ou des livres.

On y prévoit entre autres une brasserie, une boulangerie, une poissonnerie, une saucisserie et une brûlerie. Il est aussi prévu que la grande majorité des aliments vendus dans le futur Grand Marché devront être préparés sur place.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer