En visite chez les pompiers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'effectif des pompiers volontaires a plus que doublé samedi durant quelques heures sur le territoire de l'agglomération de Québec. Pour la première fois en vingt ans, les sapeurs ont ouvert les portes de leurs casernes au grand public.

En avant-midi, les sourires étaient nombreux à la caserne 16, à Saint-Émile. Des jeunes au volant des camions de pompier, d'autres qui enfilaient les vêtements et le casque. Même plusieurs adultes n'ont pas hésité à se familiariser avec l'équipement.

Cette journée portes ouvertes était une première en deux décennies. Les 16 casernes du territoire de l'agglomération de Québec étaient fermées au public notamment en raison du climat de travail difficile des dernières années.

Le Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec (SPCIQ) a profité de la journée de samedi pour inaugurer sa nouvelle caserne de 4,6 millions $ à Saint-Émile, située sur l'avenue Lapierre. L'établissement est ouvert depuis l'automne dernier.

«Un des principes importants de cette caserne était de respecter les principes d'architecture bioclimatique. Cela signifie de s'assurer d'avoir de la lumière naturelle dans le garage ainsi que dans les espaces de vie des pompiers. Il y a également des aires de plantations qui ont été faites pour diminuer l'effet de l'îlot de chaleur», explique Patrick Voyer, membre du comité exécutif responsable du Service de protection contre l'incendie. «Ce bâtiment répond aux besoins de sécurité, de fonctionnalité et de confort des pompiers», poursuit-il.

La caserne 16 compte six pompiers ainsi qu'un officier. Elle possède notamment un service d'urgence nautique.

Actuellement, six casernes sur le territoire sont de «nouvelle génération, plus écologiques», indique Christian Paradis, directeur du SPCIQ. «Ce que vous voyez ici va probablement se répéter ailleurs.»

Au cours des prochaines années, deux autres casernes devraient subir une cure de jouvence, celle du 70, rue des Pins Ouest (arrondissement La Cité-Limoilou) et celle du 9150, boulevard de l'Ormière (arrondissement de La Haute-Saint-Charles).

À répéter

L'initiative de samedi a été si populaire auprès des familles que, déjà, le SPCIQ a indiqué qu'il allait répéter la formule l'an prochain.

«C'est vraiment un moment pour être en contact avec la population, expliquer le métier et faire comprendre aux gens aussi l'implication des tâches qui incombent aux pompiers. Souvent, ce sont seulement les interventions majeures qui sont médiatisées. Mais les pompiers répondent à 12 000 appels annuellement», conclut M. Paradis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer