Baie de Beauport: en route pour la baignade

Selon nos informations, une annonce aura lieu lundi... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Selon nos informations, une annonce aura lieu lundi avant-midi à la Baie de Beauport. On devrait y apprendre que la Financière Sun Life s'associera financièrement à la programmation estivale dévoilée.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec présentera lundi la programmation estivale de la Baie de Beauport et fera connaître le nom d'un partenaire privé pour l'animation du site. La voie est ouverte pour la baignade dans le fleuve cet été.

Selon nos informations, une annonce aura lieu lundi avant-midi à la Baie de Beauport. On devrait y apprendre que la Financière Sun Life s'associera financièrement à la programmation estivale dévoilée.

L'attaché de presse du maire de Québec refuse de confirmer que la baignade sera autorisée pour la première fois à la plage de la Baie de Beauport. Des tests doivent encore être faits pour s'assurer de la qualité de l'eau, affirme-t-il. Pourtant, un porte-parole de la Ville a déjà confirmé mercredi au Journal de Québec que la «baignade fait partie de la programmation estivale».

En février, Le Soleil a révélé que la Ville avait mis sur pied un groupe de travail pour évaluer les méthodes et les analyses à mettre en place pour permettre la baignade dès cet été. Quelques jours plus tard, le comité exécutif a accordé un contrat à un chercheur de l'Université Laval pour élaborer un «modèle prévisionnel de la qualité de l'eau du fleuve».

Un porte-parole confirmait alors le désir de la Ville de permettre la baignade dans le fleuve cet été. Les tests et les réglages du logiciel de prévision de la qualité de l'eau devaient être complétés fin mai, selon l'échéancier transmis. Un projet de 104 000 $ pour la Ville. Le contrat prévoit, outre l'analyse des données de la qualité de l'eau, une comparaison avec les données météorologiques et de débordement des égouts pluviaux. Un système de prévision doit aussi être développé.

D'après nos informations, la méthode d'évaluation de la qualité de l'eau sera basée sur le guide d'application du programme environnement-plage du ministère du Développement durable. Ce guide établit la qualité de l'eau selon les cotes A, B, C ou D.

La santé d'abord

La Ville de Québec a toujours insisté sur sa préoccupation de s'assurer de la santé des citoyens avant de permettre la baignade sur le site. En 2012, le maire Régis Labeaume avait endossé l'opinion de ses fonctionnaires et de la direction de santé publique voulant qu'il était trop risqué de permettre la saucette. L'été précédent, des tests bactériologiques montraient que la qualité de l'eau était acceptable les deux tiers du temps pendant la saison à la Baie de Beauport. «Ça, avait déclaré M. Labeaume, ça veut dire que le tiers du temps, ce n'est pas baignable.»

Un modèle de prévision de la qualité bactériologique a été conçu en 2009 par le ministère du Développement durable. Un modèle «très performant à l'époque», mais qui n'est plus valide aujourd'hui parce que «les sources de contamination ont diminué à cause de la construction de bassins de rétention», selon le Ministère.

Le président de Gestev, Patrice Drouin, qui gère la plage, plaide depuis deux ans pour une ouverture à la baignade.

Les terrains sont la propriété du gouvernement fédéral. Leur gestion a été transférée à la Ville de Québec, qui verse une subvention à l'Administration portuaire de Québec. Cette dernière a confié la gestion de l'endroit à l'entreprise Gestev.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer