Consultation publique: le patrimoine de Québec en quête de vision

Le maire Régis Labeaume n'a pu résister au... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le maire Régis Labeaume n'a pu résister au sucre à la crème de soeur Lise Tanguay, supérieure des Augustines. La consultation sur la Vision du patrimoine a été annoncée dans le monastère de ces dernières, souvent cité comme exemple de conversion patrimoniale réussie.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec en fait-elle assez pour le patrimoine? Comment faire mieux et différent? Quelles villes devraient inspirer la capitale? Ces questions sont posées dans une vaste réflexion publique lancée mercredi et qui culminera par un colloque le 15 septembre. Objectif : doter la capitale d'une «Vision du patrimoine» pour les 10 prochaines années.

L'élue responsable de la culture et du patrimoine, Julie Lemieux, ne le cache pas : la question du patrimoine à Québec passionne et déchire.

«Il va falloir qu'on en parle de façon très ouverte. On veut mettre tous les enjeux sur la table, se donner des priorités et faire des choix qui doivent s'imposer», a-t-elle dit mercredi lors du lancement de la consultation en compagnie du maire Régis Labeaume.

Des grands défenseurs du patrimoine, souvent très connus, à ceux qui veulent changer les approches en passant par le citoyen néophyte, la Ville de Québec veut entendre tout le monde lors de cette «démarche de réflexion».  

Surtout que l'ancienne politique date de 2007 et que les choses ont changé. «Maintenant on parle beaucoup plus de patrimoine immatériel, de patrimoine numérique. Le patrimoine religieux est aussi un enjeu majeur», a expliqué Mme Lemieux.

On souhaite aussi des idées pour tous les arrondissements de Québec et pas seulement pour le Vieux-Québec, classé site du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1985.

Sondage, mémoire et colloque

Un sondage de 12 questions est en ligne depuis mercredi sur le site de la Ville de Québec. Les citoyens et les organismes intéressés ont aussi jusqu'au 30 juin pour soumettre un mémoire.

«On va colliger tout ça pendant l'été. On va faire un document synthèse et tenir une journée de colloque, une grand-messe du patrimoine le 15 septembre», a conclu Mme Lemieux en marge de la conférence de presse qui se tenait au Monastère des Augustines. 

Cette maison des religieuses transformée en centre d'hôtellerie de santé et de ressourcement est souvent citée comme un exemple de réussite de conversion d'un bâtiment patrimonial du Vieux-Québec. 

Les détails sur la consultation sont ici : goo.gl/nxu9H4

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer