Le footgolf gagne des adeptes

Le but du footgolf est de rentrer un... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le but du footgolf est de rentrer un ballon de soccer dans un trou de 21 pouces de diamètres avec le moins de coups possible. Comme aucune technique particulière n'est nécessaire, ce sport s'adresse à toute la famille.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le footgolf est de retour à Québec. L'été dernier, seulement au Golf Beauport, plus de 1500 rondes ont été effectuées avec le ballon soccer au lieu de la petite balle blanche.

Et le footgolf, ça mange quoi l'été? Il s'agit d'un mélange de l'art de Lionel Messi et de Rory McIlroy. Au lieu d'utiliser des bâtons de golf, ce sont plutôt les pieds du participant qui servent à propulser le ballon vers le fanion.

L'an dernier, le Club de golf Stoneham ainsi que le Golf Beauport s'étaient tous deux lancés dans l'aventure du footgolf en investissant plusieurs milliers de dollars. L'objectif était d'attirer une nouvelle clientèle afin de contrer la baisse du nombre de joueurs de golf depuis quelques années.

«C'était notre première année et cela a été bon. Nous n'avions toutefois pas eu de belles températures», indique au Soleil Jacques Bélanger, directeur du terrain à Beauport qui offre un neuf trous de footgolf.

La formule du footgolf est la même que celle du golf. Les participants doivent frapper le ballon sur des distances variant de 130 à 180 verges. L'objectif est d'atteindre le trou, dont le diamètre est de 21 pouces, avec le moins de coups possible.

«L'avantage, c'est que par exemple les parents peuvent jouer au golf et les enfants au footgolf sur le même départ. Cela se joue en famille. Il n'y a pas de technique. [...] L'an dernier, nous avons eu beaucoup d'adolescents et de jeunes adultes, entre 15 et 25 ans. Des couples qui viennent s'amuser en fin de journée», note M. Bélanger, concédant toutefois qu'il y a eu quelques golfeurs «mécontents» de la nouvelle activité. «Il y en a certains qui nous ont dit que cela les dérangeait. Le domaine du golf, c'est beaucoup de principes...»

Le footgolf a vu le jour en Europe en 2008. Depuis, la popularité du sport ne cesse de croître à travers la planète. «Aux États-Unis, ils sont en train de construire des terrains juste pour le footgolf», dit M. Bélanger, ajoutant qu'en Europe, «c'est également très populaire».

Engouement

Du côté du Club de golf Stoneham, on indique que plusieurs centaines de personnes ont essayé ce nouveau sport l'an dernier.

«Cela a vraiment bien été», s'exclame Lisa Roy, responsable des ventes et des tournois. «Beaucoup de familles viennent jouer. Les enfants sont quasiment aussi bons que les adultes et ce n'est pas si facile que ça», ajoute-t-elle, avouant avoir eu quelque peu les jambes endolories après sa première expérience.

Le terrain de Stoneham compte actuellement 18 trous de footgolf. Afin de ne pas nuire aux golfeurs, les participants peuvent jouer à partir de 14h.

Au cours des dernières années, plusieurs propriétaires de clubs de golfs dans la province ont décidé également de combiner les deux sports, notamment le Club de golf de Rivière-Hâtée, à Rimouski.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer