Lehouillier ouvert à mettre plus d'argent dans les rues

L'hôtel de ville de Lévis... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'hôtel de ville de Lévis

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Réagissant au dernier Palmarès des municipalités, le maire de Lévis s'est montré ouvert à investir plus d'argent dans la réfection de ses routes et de ses rues.

La Ville fera la mise à jour de son Indice de performance de la chaussée (IPC) cette année, et si elle a comme indication que la situation continue de se détériorer, le maire soutient qu'il prendra les bouchées doubles. «Il faut qu'on trouve le moyen de stopper l'hémorragie», lance-t-il. 

M. Lehouillier explique toutefois que la Ville revient de loin. Il y a trois ans, elle n'avait pas encore de plan directeur de son réseau d'aqueduc et d'égouts. Et elle est à finaliser son plan directeur de pavage et de réfection des trottoirs. 

Lorsqu'il a reçu «un signal d'alarme» en 2014, le maire dit avoir fait passer les investissements en réfection des rues de 8 à 12 millions $. Reste que le Palmarès des municipalités stipule que la Ville a dépensé en moyenne 8700 $ par kilomètre de voirie ces dernières années, alors que la plupart des grandes villes (100 000 citoyens et plus) investissent entre 13 000 $ et 15 000 $. 

D'ailleurs, le maire Lehouillier a confirmé que la Ville refera complètement d'ici 2018 le chemin Ville-Marie, dans le secteur Pintendre, qui trône en cinquième position des pires routes du Québec en 2016, un palmarès concocté par CAA-Québec.

La Ville en surplus de 11,8 millions$

La vigueur du marché immobilier a permis à la Ville de Lévis d'engranger des revenus supplémentaires de 2,9 millions $ en 2015, ce qui porte son excédent total à 11,8 millions $ (5 % de son budget). Au cours de l'année, la Ville a économisé 5 millions $ en salaires et 1,2 million $ pour les opérations de déneigement. Les efforts de recyclage et de compostage des citoyens ont également permis à la Ville de recevoir une ristourne de 165 000 $. Cet excédent servira en grande partie à payer en argent comptant des immobilisations. En 2015, la Ville s'est tout de même endettée de 18 millions $, ce qui est moins qu'en 2014 (28 millions $), a fait valoir Robert Maranda, président du Comité des finances.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer