Surplus de 5,85 M $ à Saint-Augustin

Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ce sont les importants... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ce sont les importants efforts de restructuration qui auraient permis à la Ville de dégager ce surplus, dont le licenciement massif de 25 employés en septembre dernier.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a terminé l'année financière 2015 avec un surplus de 5,85 millions $. S'il s'agit d'un «premier signe» que la municipalité est «sur la bonne voie», il est encore trop tôt pour penser à une baisse de taxes, prévient le maire, Sylvain Juneau. 

M. Juneau a attribué ces bons résultats aux importants efforts «de restructuration» entrepris au cours de la dernière année. Saint-Augustin-de-Desmaures a notamment procédé au licenciement collectif de 25 employés en septembre, coupé 2 millions $ dans ses dépenses en culture et loisirs, en plus d'économiser 1 million $ dans les transports, principalement à la voirie. La Ville a également vendu des terrains dans le parc industriel François-Leclerc Nord, encaissant ainsi des revenus de 5,9 millions $.

Le surplus permettra en tout premier lieu d'éponger un déficit de 2,7 millions $ enregistré en 2014. Les 3,1 millions $ restants, le «surplus réel», selon le maire Juneau, seront affectés au budget de 2016, qui est présentement dans le rouge. L'administration doit dégager 4,5 millions $ pour arriver à le balancer. 

Les états financiers de Saint-Augustin-de-Desmaures ont été présentés aux citoyens mardi soir, lors d'une séance du conseil municipal extraordinaire. Les «bonnes nouvelles» ont été accueillies favorablement par les Augustinois présents.

Sylvain Juneau a cependant tenu à tempérer les plus optimistes. «Ça démontre qu'on est en train de redresser la barque, mais il ne faut pas festoyer», a-t-il affirmé en marge de la séance. «C'est un premier signe qu'on a pris le contrôle. Cela dit, on n'est pas rendu à une baisse de taxes.»

Vers une hausse de taxe moins salée

Les résidents de Saint-Augustin-de-Desmaures ont encaissé une hausse vertigineuse de 25 % de leur compte de taxes en 2015, puis de 4,9 % en 2016. Il y aura vraisemblablement une hausse de taxes pour 2017, puisque Sylvain Juneau écarte également un gel. Il était encore trop tôt pour la chiffrer, mais le premier magistrat envisage déjà une augmentation moins salée.

M. Juneau insiste et soutient que la situation économique de sa ville n'est pas à envier, loin de là. La dette frise actuellement les 106 millions $. Saint-Augustin rembourse actuellement 500 000 $ par mois, soit environ 6 millions $ par année. La Ville a dans ses plans d'ainsi y allouer 30 millions $ pour les cinq prochaines années.

Le maire Sylvain Juneau a profité de la séance de mardi pour revenir à la charge dans le dossier des revenus selon lui versés en trop à certains conseillers membres de comités, et ce, depuis 2006. Il estime que 167 000 $ ont ainsi été alloués et exige le remboursement complet des sommes par les élus qui en ont profité.

La proposition a de nouveau été rejetée, les conseillers visés ayant voté contre. La conseillère Lise Lortie a notamment plaidé qu'ils avaient droit à «une défense pleine et entière» et qu'il était trop tôt dans l'analyse du dossier pour aller de l'avant. Cette portion de la séance a de nouveau soulevé les passions chez les citoyens présents, visiblement rangés du côté du maire Juneau dans ce dossier.

Avec Patricia Cloutier

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer