Blais ouvert aux propositions du maire sur l'autoroute Laurentienne

L'autoroute Laurentienne... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'autoroute Laurentienne

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ouvert aux propositions du maire de Québec à propos de l'autoroute Laurentienne, le ministre François Blais plaide le «problème de communication» pour expliquer les mésententes dans le dossier. 

Vendredi dernier, Régis Labeaume a fait part au nouveau ministre responsable de la Capitale-Nationale de son courroux devant l'annonce d'un élargissement d'un tronçon pour une voie réservée aux autobus, au covoiturage et aux voitures électriques. Un projet «parti tout croche», selon les mots de M. Labeaume.

«Le maire nous a fait part de son regret qu'il n'y ait pas eu de rencontres de travail entre son équipe de fonctionnaires au transport et ceux du ministère des Transports du Québec sur le projet», a commenté M. Blais, lundi. 

L'annonce d'un élargissement entre la rue de la Faune et le boulevard Louis-XIV, d'abord éventée par M. Blais, puis confirmée par le ministre des Transports Jacques Daoust, n'a pas fait plaisir à M. Labeaume. L'automne dernier, son opposition à un projet similaire présenté par Québec avait amené l'ex-ministre Robert Poëti à mettre la proposition sur la glace. Un comité de travail entre la Ville et le MTQ devait être mis sur pied, ce qui n'a jamais été fait. 

Comment deux ministres du gouvernement ont pu annoncer quelques mois plus tard un projet presque identique à celui qui avait soulevé la controverse? «J'ai posé la même question que vous, a dit le ministre Blais. Très clairement, il y a eu un problème de communication. [...] L'insatisfaction du maire est légitime.» Les changements de ministres ont pu nuire à la circulation de l'information dans le dossier, croit M. Blais.

Une rencontre de travail entre les fonctionnaires de la Ville et du MTQ doit avoir lieu sous peu. Le ministre refuse de dire si la voie réservée est négociable ou non. Mais il affirme que l'équipe du maire a présenté vendredi «certains éléments intéressants». L'automne dernier, M. Labeaume a souhaité trois voies sur l'autoroute jusqu'en ville. 

L'enjeu : la mobilité

Le nouveau ministre de la capitale dit avoir entendu la grogne que soulève l'ajout d'une voie réservée. «J'ai écouté un peu les débats là-dessus, affirme-t-il. Parfois, je trouve ça un peu difficile à suivre. Je pense que l'enjeu, c'est vraiment la mobilité, pour le maire et la population.» 

Le député caquiste de La Peltrie, Éric Caire, a indiqué lundi qu'il parrainera une pétition sur le site de l'Assemblée nationale pour dénoncer l'idée d'une voie réservée. Une citoyenne lui aurait fait part de son intention d'aller de l'avant avec la pétition. 

«Il faut y aller avec la logique, affirme M. Caire. La congestion routière augmente, c'est un fait, et les services de transport en commun ne sont pas suffisants pour justifier une voie réservée.» 

Pétition

En février 2014, M. Caire avait déposé en Chambre une pétition de plus de 22 000 noms contre l'implantation de voies réservées sur l'autoroute Henri-IV. «C'est clair que plus il y a de gens qui signent la pétition, plus elle va capter l'attention des membres du gouvernement», affirme M. Caire.

Comme le Réseau de transport de la capitale (RTC) n'a pas l'intention d'augmenter le nombre d'autobus à court ou moyen terme, la voie réservée répond à «un besoin imaginaire», estime-t-il. Si la densité de la population vient à congestionner la troisième voie et que de meilleurs services de transport en commun sont offerts, il sera toujours temps de la transformer, croit M. Caire. «Transformer une voie normale en voie réservée, c'est juste peinturer des petits losanges sur la chaussée», plaide M. Caire. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer