Exclusif

Vers un retour de la navette Maguire

L'an dernier, la navette a conduit quelque 1300... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'an dernier, la navette a conduit quelque 1300 personnes sur l'avenue Maguire.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les commerçants de la rue Maguire n'attendent que le coup de pouce financier de la Ville pour reconduire pour la saison estivale le projet de navette gratuite qui, l'an dernier, conduisait les visiteurs de la Promenade Samuel-de-Champlain jusqu'à cette artère commerciale de Sillery. La SDC Maguire compte étendre le rayon d'action du véhicule qui, en raison des travaux dans la Côte de l'Église, devra emprunter un nouvel itinéraire.

Le président de l'organisme, Camil Lacroix, explique qu'une fois un accord signé avec l'administration municipale, la navette pourrait commencer ses activités dès le 3 juin, du jeudi au dimanche, jusqu'à la Fête du Travail, avec un horaire fixe d'embarquement, aux heures et aux quarts d'heure, sur l'avenue Maguire et près du fleuve. «On veut rendre ça le plus simple possible pour que les horaires s'inscrivent dans les habitudes des gens», mentionne-t-il.

L'été dernier, 1300 personnes avaient utilisé ce service, un résultat inférieur aux attentes, fixées à l'origine à 2000 utilisateurs. «L'an dernier, il s'agissait d'un projet pilote, il y avait un effet de nouveauté», explique la directrice générale de la DSC, Isabelle Drolet. «En plus, les conditions météo n'ont pas été très bonnes et le service a commencé plus tard dans la saison.»

L'idée de ce minibus était née de la volonté de la SDC de permettre aux visiteurs de la Promenade de monter sur Maguire afin de magasiner ou casser la croûte. Les marchands y voyaient une solution parmi d'autres afin d'augmenter l'achalandage, dans la foulée de l'installation de parcomètres.

Nouveau trajet

L'itinéraire de la navette pour la prochaine saison n'a pas encore été décidé. La fermeture de la Côte de l'Église, de mai à décembre, en raison de travaux de reconfiguration, impose un nouveau trajet qui, possiblement, devrait emprunter la Côte Gignac. Le lieu d'embarquement des visiteurs, à proximité de la Promenade Samuel-de-Champlain, reste lui aussi à déterminer.

La SDC souhaite que la navette étende son rayon d'action, en allant chercher d'éventuels clients près du Bois-de-Coulonge, où travaillent 1200 employés de L'Industrielle-Alliance et plus de 1000 à la Régie de l'Assurance-Maladie du Québec. «Il s'agit d'un gros bassin. La navette pourrait aller les chercher sur l'heure du dîner et les amener sur Maguire, avec un retour à 13h», mentionne M. Lacroix.

L'été dernier, le budget de fonctionnement de ce service était de 10 000$. La Commission de la Capitale nationale avait participé au financement à hauteur de 6500$. Cette année, en raison d'une plage horaire plus vaste et d'une volonté de mieux publiciser la navette, la SDC Maguire compte aller de l'avant avec 16 000 $.

«Avant de juger du projet, nous voulons l'évaluer idéalement sur un horizon de trois ans. On croit être capable d'atteindre nos objectifs», souligne Isabelle Drolet.

Par ailleurs, dans l'attente de l'ouverture de la clinique médicale de Sillery dans l'édifice Beaubourg, à la rentrée d'automne, la SDC Maguire comptera bientôt de nouveaux commerces, dont un magasin de vêtements pour enfants et un magasin où bières artisanales et saucisses seront à l'honneur. L'ouverture de la Pizzeria No 900, dans l'ancien local de Bagel Maguire, est prévue pour le 8 mai.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer