Labeaume amorce sa mission européenne

«Je dîne avec le président du CIO lundi»,... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

«Je dîne avec le président du CIO lundi», a reconfirmé le maire de Québec à propos de sa rencontre avec Thomas Bach.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Des JO à Québec ?

Sports

Des JO à Québec ?

Le maire de Québec jure qu'il n'est pas en mode olympique. N'empêche, il a visité le Comité international olympique... Alors, il y aura des JO à Québec ? »

(Québec) Labeaume s'envole mercredi soir pour une mission de 10 jours qui commence par Paris. Et il réitère ne «pas être en mode olympique» même si la deuxième partie de son voyage le mènera à Lausanne, en Suisse, où il rencontrera le président du Comité international olympique (CIO) lundi.

«Je dîne avec le président du CIO lundi», a reconfirmé le maire de Québec à propos de sa rencontre avec Thomas Bach. «On passe deux heures ensemble et ensuite on travaille avec les gens qui dirigent les candidatures. On a beaucoup de questions. Je vais chercher de l'information», a-t-il dit.

Depuis qu'il a annoncé il y a deux semaines qu'il avait accepté l'invitation de M. Bach à rencontrer le CIO, M. Labeaume est resté prudent, réitérant que Québec n'est pas, encore du moins, dans la course pour une éventuelle candidature en 2026.

«On a une bonne idée de ce qu'on pourrait faire», a-t-il toutefois laissé tomber.

«Les gens ne savent pas, mais le CIO va peut-être mettre un milliard dans les Jeux en 2026. Je veux aussi comprendre l'esprit du CIO», a-t-il réitéré à propos de la volonté du CIO de tenir des Jeux plus «modestes». Le fait saillant de cette réforme est la possibilité de tenir les Olympiques en partenariat avec une autre ville.

Le Soleil sera d'ailleurs présent à Lausanne pour cette partie du voyage du maire de Québec.

Ironiquement, l'attaché de presse de M. Labeaume, Paul-Christian Nolin, a fait réagir mercredi alors qu'il portait un chandail aux couleurs de l'équipe olympique canadienne. Plusieurs journalistes se sont demandé sur le ton de la blague si cela ne contredisait pas les affirmations répétées voulant que Québec «n'est pas en mode olympique».

Avant de se rendre en Suisse, M. Labeaume passera trois jours à Paris où il participera entre autres à une séance du conseil d'administration de l'Association internationale des maires francophones. Il est aussi prévu qu'il rencontre la mairesse de Paris, Anne Hidalgo. Paris est candidate pour les Jeux olympiques d'été de 2024 et il en sera question durant les échanges. D'autres activités et rencontres, dont la nature exacte n'a pas été dévoilée, sont aussi au programme de cette mission.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer