Le dossier des parcomètres traîne sur la 3Avenue

L'implantation des parcomètres sur la 3e Avenue, dans Limoilou, est... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'implantation des parcomètres sur la 3e Avenue, dans Limoilou, est décidément un dossier qui traîne en longueur à la Ville de Québec. Prévue à l'été 2015, l'installation n'a jamais eu lieu et ne semble pas près de se produire, surtout que les commerçants n'y sont pas très ouverts.

La Société de développement commercial (SDC) 3e Avenue Limoilou s'attendait à voir apparaître des parcomètres durant la saison estivale de 2015. Puis elle a annoncé, en août dernier, que le projet était reporté. Son directeur général, Sébastien Chamberland, parlait alors de longs délais, allant jusqu'en avril.

Vérification faite lundi, une seule rencontre entre le Bureau du transport de la Ville et la SDC a eu lieu depuis, soit l'automne dernier. Puis plus rien. «Ils ne nous ont rien annoncé encore», a simplement commenté M. Chamberland, pour qui c'est le statu quo.

De ce qu'il en sait, aux dernières nouvelles, le projet était toujours d'installer quelque 70 bornes dans deux sections distinctes de la 3e Avenue, soit entre la 5e et la 7e Rue, et entre la 10e et la 12e Rue.

Du côté de la Ville de Québec, la conseillère du district, Suzanne Verreault, a affirmé que le dossier était toujours sous analyse au Bureau du transport. «C'est vrai qu'il y a eu une rencontre à l'automne 2015», a-t-elle dit, confirmant ensuite qu'elle n'avait pas eu de nouvelles depuis. 

Selon la conseillère, les commerçants ont posé des questions et ont réclamé une analyse encore plus approfondie au cours de cette rencontre. Le Soleil a tenté de joindre le responsable du dossier à la Ville, mais les communications ont plutôt dirigé le dossier vers le politique. 

Chose certaine, Suzanne Verreault est consciente qu'il y a des réticences à voir apparaître les bornes. «Ils nous ont fait savoir qu'ils n'étaient pas très intéressés. On n'ira pas à contresens de ce qu'ils veulent non plus», a-t-elle déclaré. «On doit travailler en collaboration.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer