Saint-Augustin-de-Desmaures: les conseillers renoncent à la hausse de salaire

Les conseillers Louis Potvin, France Hamel et Guy... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les conseillers Louis Potvin, France Hamel et Guy Marcotte

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Après avoir annoncé qu'ils se voteraient une augmentation salariale de 12,25 %, les conseillers municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures sont revenus sur leur décision et acceptent de conserver le même salaire jusqu'à ce que la Ville ait amélioré sa situation financière.

«Nous avons reçu les commentaires des citoyens, et le discours était toujours à l'effet que la situation financière de la Ville était délicate. Ça, nous en convenons tous. Face à cet argument, il est tout à fait logique de renoncer à cette augmentation», a indiqué au Soleil la conseillère France Hamel, avouant qu'elle et ses collègues n'avaient pas prévu la réaction des contribuables à l'annonce qu'ils feraient passer leur salaire annuel de 24 228 $ à 27 295 $.

«Avec les économies que nous avons fait réaliser à la Ville en renonçant à notre fonds de pension en 2006, on se disait qu'une augmentation, c'était le gros bon sens puisque nous étions sous-payés par rapport aux conseillers des municipalités voisines. Ça nous semblait clair qu'une correction s'imposait. Cependant, les citoyens ont dit non, que ce n'était pas le temps, et ils ont raison. Nous avons l'honnêteté de l'admettre», poursuit Mme Hamel.

Les conseillers municipaux n'écartent toutefois pas l'idée d'une augmentation de leur rémunération une fois que la Ville aura amélioré ses finances. Saint-Augustin-de-Desmaures traîne présentement un déficit de 115 millions $, une vingtaine d'employés municipaux ont été mis à pied cet automne et les contribuables ont vu leur compte de taxes augmenter de 25 % en 2015, puis de 4,9 % cette année.

Aucun remboursement

Par ailleurs, même s'ils font marche arrière quant à leur augmentation de salaire, les conseillers n'ont pas l'intention de se rendre à la demande du maire Sylvain Juneau, qui réclame qu'ils remboursent un total de 167 000 $ qui leur aurait été versé en trop pour des comités auxquels ils ne siégeaient pas.

«Ça, il n'en est pas question. Les sommes que la Ville a économisées parce que nous avons renoncé à notre fonds de pension sont beaucoup plus importantes que ces 167 000 $», a répété France Hamel en rappelant que les conseillers maintenaient leur proposition d'inclure dorénavant dans leur salaire de base les sommes qui leur étaient autrefois versées pour ces comités.

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 2.0

Agrandir

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

D'autre part, même s'ils font marche arrière quant à leur augmentation de salaire, les conseillers n'ont pas l'intention de se rendre à la demande du maire Sylvain Juneau qui réclame qu'ils remboursent un total de 167 000 $ qui leur aurait été versé en trop pour des comités auxquels ils ne siégeaient pas.

« Ça, il n'en est pas question. Les sommes que la Ville a économisées parce que nous avons renoncé à notre fonds de pension sont beaucoup plus importantes que ces 167 000 $ », a répété France Hamel en rappelant que les conseillers maintenaient leur proposition d'inclure dorénavant dans leur salaire de base les sommes qui leur étaient autrefois versées pour ces comités.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer