Objectif membership pour Yvon Bussières

Le chef intérimaire de Démocratie Québec, Yvon Bussières,... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le chef intérimaire de Démocratie Québec, Yvon Bussières, veut faire bondir le nombre de membres au sein du parti d'opposition à l'hôtel de ville de Québec d'ici à l'élection d'un ou une nouvelle chef.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Nommé chef intérimaire de Démocratie Québec, Yvon Bussières se donne comme mission de faire bondir le nombre de membres au sein du parti d'opposition d'ici à l'élection d'un ou une nouvelle chef. Une course à laquelle risquent bien de participer ses deux collègues, Anne Guérette et Paul Shoiry.

«Mon objectif sera la mobilisation des membres. Le membership était très élevé lors de la dernière élection», a dit M. Bussières en commentant sa nomination annoncée vendredi.

«Même mes fils n'ont pas renouvelé leur carte», a-t-il lancé dans un éclat de rire.

Le vétéran politicien a remplacé Benoit Gingras qui a quitté la direction du parti le 10 février. Ce dernier, un avocat, a annoncé vouloir se concentrer sur ses activités professionnelles. 

Démocratie Québec compte environ 400 membres, une somme que la formation souhaite doubler.

M. Bussières se dit aussi confiant pour les finances du parti en prévision des élections générale du 5 novembre 2017.

«J'aime mieux qu'on ait peu à beaucoup de monde que beaucoup à peu de monde. C'est du financement populaire», a-t-il dit.

Mais d'ici la fin de l'année, Démocratie Québec aura une nouvelle personne à sa tête, futur candidat ou candidate à la mairie contre Régis Labeaume. 

Mises en candidature le 19 septembre

Les mises en candidature pour la direction du parti commenceront le 19 septembre et se termineront le 27 octobre. Les membres voteront le 3 décembre. Près de trois mois pendant lesquels deux élus de l'opposition sur trois pourraient se retrouver en campagne, créant une situation particulière pour M. Bussières.

Anne Guérette a déjà fait part de ses intentions et Paul Shoiry a aussi laissé entendre qu'il pourrait plonger. Mais le troisième élu de Démocratie Québec ne s'en formalise pas.

«Je me sens très libre face aux deux. Je ne prend parti ni pour un, ni pour l'autre. Je dois tenir l'unité dans le parti et même il y aura peut-être plus que deux candidatures», a dit M. Bussières.

Une perspective qu'il verrait d'un bon oeil. «Ça augure bien, je pense qu'on aura des gens intéressés à se présenter», a-t-il avancé, précisant qu'il n'est pas impliqué dans ce processus. Il laisse cette tâche au président du parti, Denis L'Anglais.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer