10 idées à moins de 20$ pour la relâche

À l'instar du petit Hugo Fontaine, les enfants... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

À l'instar du petit Hugo Fontaine, les enfants sont invités à venir s'initier gratuitement au ski au domaine de Maizerets.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'heure de la relâche a sonné pour tous les élèves du primaire et du secondaire de la grande région de Québec, qui pourront relaxer jusqu'au 7 mars.

Cette semaine de pause a été instaurée dans le système scolaire par Fernand Paradis en 1979. À l'époque, il s'était rendu compte qu'à la fin de l'hiver, le taux d'absentéisme était élevé, autant chez les profs que chez les élèves. 

Aujourd'hui, seulement 25 % à 35 % des parents choisissent de s'arrêter eux aussi et de prendre des vacances avec leur marmaille à la relâche, indique Michel Archambault, professeur émérite en tourisme de l'Université du Québec à Montréal. De ce nombre, environ le quart opte pour des vacances dans le Sud, le quart pour des vacances hivernales en montagne, et la moitié restent à la maison et privilégient les sorties quotidiennes. 

«Il y a beaucoup de parents qui n'ont pas assez de congés pour prendre la relâche, alors ce qu'on voit beaucoup, dans les attractions touristiques, ce sont des grands-parents avec leurs petits-enfants», souligne M. Archambault. 

Alors que vous ayez seulement quelques jours de répit avec les petits, la semaine complète, ou qu'un de vos proches s'occupe d'eux, voici quelques idées d'activités divertissantes et à petit prix pour les prochains jours. 

  • Plus que pour le pop-corn
Il y a bien sûr les nouveautés disponibles dans tous les cinémas (Kung Fu Panda 3, Le Petit Prince, Belle et Sébastien 2), mais la dégustation du traditionnel pop-corn peut aussi se faire au Festival de cinéma en famille de Québec, qui offre pas moins de 74 courts et longs métrages dans six salles en ville. Ateliers, rencontres avec des artistes, premières québécoises et canadiennes : de quoi faire des découvertes (9 $ à 12 $).

  • Bienvenue aux curieux!
Ateliers de bricolage, visites commentées, spectacles : le Musée de la civilisation et le Musée des beaux-arts du Québec s'animent durant cette semaine toute spéciale où les enfants pourront apprendre sans même s'en rendre compte. (0 $ à 18 $)

  • Pour le pêcheur gourmand
Le Village Nordik du Port de Québec est ouvert tous les jours cette semaine. Et il a concocté un forfait spécial en collaboration avec le Marché du Vieux-Port. Les enfants pourront cuisiner une croustade aux pommes et à l'érable au marché avant de sortir faire de la pêche sur glace. (20 $, dîner inclus) 

  • Attention, à vos ballons!
Le tout nouveau stade de soccer Marc-Simoneau, à Beauport, ouvre ses portes à la population ce lundi 29 février. Les jeunes pourront faire des tirs de précision, essayer le «soccer bulle» ou s'amuser dans les jeux gonflables. (Gratuit)

  • Soirée lumineuse
Le Festilumière de l'Aquarium du Québec termine sa saison avec la relâche. Tous les soirs cette semaine, les familles peuvent admirer des sculptures lumineuses, glisser et jouer dans des jeux gonflables. Mascottes, cabane à sucre et chansonnier complètent le tout. (0 $ à 10 $)

  • Pour vaincre la bougeotte
Vos enfants ne tiennent pas en place lors d'un spectacle? Peut-être que Kronos Experience est fait pour eux. Dans une salle sans sièges, cette prestation futuriste fait bouger la foule, qui doit apporter ses espadrilles et une bouteille d'eau. Le vendredi 4 mars au campus Charlesbourg du Cégep Limoilou. (15 $)

  • Du ski alpin en ville
Avant de s'élancer en montagne, les enfants de 5 à 8 ans peuvent essayer le ski alpin pour la toute première fois, sans se soucier de l'équipement. Le circuit Maneige s'arrête au domaine de Maizerets, à Limoilou, toute la semaine. (Gratuit)

  • Trad et percussions
Le Palais Montcalm ouvre ses portes aux petits mousses avec deux spectacles : Henri Godon et le Bedon Band y va de sa musique traditionnelle le 29 février, tandis que la Rythmobile s'installe avec ses percussions le 4 mars. (8 $ à 10 $)

  • Retour dans le temps sur les Plaines
Un guide fait découvrir aux groupes les hivers d'autrefois lors d'une sortie en raquette où l'on parlera bois de chauffage et pistes d'animaux sur les plaines d'Abraham. Raquettes traditionnelles, ceintures fléchées et chocolat chaud fournis. (11 $ à 13 $)

  • Quand c'est simple, c'est bien
Toutes les municipalités ont une sensibilité particulière pour les familles lors de la semaine de relâche. Elles ajoutent des périodes de bains libres dans les piscines, plus d'heures de patinage libre dans les arénas et de l'animation dans les bibliothèques. (Moins de 5 $)

Bouger ou rester tranquille?

Le choix d'activités à faire durant la relâche est tellement vaste que certains parents se sentent presque obligés de se transformer en moniteurs de camp de vacances. «Je pense que ce dont les enfants ont surtout besoin, c'est de temps en famille. Je prône un certain relâchement... c'est pas pour rien que ça s'appelle la relâche!» lance la psychologue Nadia Gagnier, qui suggère de se lever tard et de flâner en pyjama.

En fait, chaque famille doit se questionner sur ses besoins. Celles qui sont toujours pressées, coincées entre les activités parascolaires et des fins de semaine chargées, pourraient avoir le goût de ne rien faire, question de recharger les batteries. «Quand on a déjà la langue à terre, vaut mieux ne pas trop planifier de choses», dit la Dre Gagnier. 

D'autres familles qui sont de nature «plus relaxe» et dont l'horaire n'est pas surchargé en temps normal peuvent toutefois y voir une occasion de sortir et de laisser les enfants lâcher leur fou. 

La Dre Gagnier remarque qu'aujourd'hui, avec les gardes partagées et les nombreuses occupations - celles des parents comme celles des enfants - le temps passé en famille diminue. «Le rôle de parent est souvent délégué à un éducateur, à un moniteur, si bien que certains ont perdu leur sentiment de compétence parentale», exprime-t-elle. La semaine de relâche est donc un bon moment pour «reconnecter» avec sa progéniture et créer des liens plus solides avec elle, selon la psychologue. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer