Expo Québec 2017 : Olivier Dufour sur les rangs avec Gestev

Olivier Dufour... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Olivier Dufour

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Membre du deuxième groupe finaliste pour relancer Expo Québec, le producteur Olivier Dufour estime que la Ville de Québec a bien fait de prendre une année de pause pour mieux revenir avec la fête estivale revue et corrigée à partir de 2017.

«On aurait été prêts, mais ça n'aurait pas été une bonne idée de faire ça en 2016», a indiqué au Soleil le directeur artistique de Dufour Spectacles et images dont la présence parmi les finalistes a été dévoilée dans Le Journal de Québec de vendredi.

Attendre un an permettra au consortium dont il fait partie avec Attraction Média, Cossette, Projet Y et Relèvénement de présenter un projet complet, «un concept qui va faire triper le monde», a-t-il dit, sans dévoiler davantage la nature de son idée.

L'autre finaliste est la firme d'événements sportifs Gestev, qui a aussi été choisie à l'issue de l'appel d'intérêt lancé en novembre par la Ville de Québec. Après des années à constater un achalandage en baisse, l'administration Labeaume a décidé de confier la gestion et l'organisation d'Expo Québec au privé. Les deux entreprises ont été choisies parmi quatre propositions reçues. Histoire de donner plus de temps, notamment pour fignoler leur montage financier, la Ville a annoncé mercredi qu'il n'y aura pas d'Expo Québec pour la première fois en 105 ans l'été prochain.

Sans s'avancer sur les détails des étapes à venir, Olivier Dufour dit ne pas se voir en «compétition» avec Gestev. «Si on a deux concepts qu'ils aiment, on pourrait trouver une façon de les amalgamer», a-t-il avancé.

«Si on est plus, je ne vois que du bon. Je crois qu'on ne devrait pas être dans un climat de compétition, mais de discours», a-t-il ajouté.

Dufour Spectacles et images s'est notamment distingué à l'international, particulièrement en Suisse. À Québec, la firme était derrière Le chemin qui marche pour le 400e anniversaire de Québec en 2008, le spectacle Le mur du son et un chapitre des Chemins invisibles du Cirque du Soleil en 2011.

Quant à la firme Gestev, propriété de Québecor, on lui doit notamment le Red Bull Crashed Ice, le Snowboard Jamboree et la gestion de la Baie de Beauport.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer