Quatre nouveaux Grands Québécois

Soeur Lise Tanguay, supérieure générale des Augustines signe... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Soeur Lise Tanguay, supérieure générale des Augustines signe le livre d'honneur entourée de Johanne Devin, présidente du CA de la Chambre de commerce, Pierre Lassonde, Régis Labeaume et Gertrude Bourdon. À l'arrière, Me Michel Paquet représentait Michel Dallaire lors du dévoilement des Grands Québécois 2016 mardi à l'hôtel de Québec.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Académie des Grands Québécois accueillera quatre nouvelles personnalités. Gertrude Bourdon, Michel Dallaire, Pierre Lassonde et soeur Lise Tanguay recevront le 15 avril cet honneur décerné par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec.

Le Gala des Grands Québécois qui se déroulera au Château Frontenac souligne depuis 28 ans l'implication sociale, le dynamisme et les réalisations de gens de Québec issus des domaines de la santé, du monde économique, culturel et social.

Pierre Lassonde

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) est aujourd'hui indissociable de Pierre Lassonde, nommé dans le domaine culturel. Au point où le futur pavillon du MNBAQ portera son nom après un don de 10 millions $ effectué par ce grand collectionneur d'art. Ingénieur de carrière, M. Lassonde est décrit par l'Académie des Grands Québécois comme un «épicurien assumé et mélomane averti». Il a géré de grands projets dans le secteur minier. Dans les années 80, il a d'ailleurs fondé deux sociétés de redevances minières : Franco-Nevada et Euro-Nevada. En 1999, elles ont été vendues à Newmont Mining dont Pierre Lassonde est aujourd'hui le président du conseil d'administration. «Administrateur du Musée national des beaux-arts du Québec depuis 2005, Pierre Lassonde a grandement contribué au développement de l'institution à la faveur des artistes québécois. Son importante contribution au financement d'un nouveau pavillon marquera à jamais le paysage culturel de la Capitale-Nationale», dit la Chambre de commerce dans sa présentation.

Soeur Lise Tanguay

Autre projet majeur lié au patrimoine et à la culture : celui du Monastère des Augustines, une reconversion de 42 millions $ en centre d'hébergement, de tourisme, de ressourcement, en musée et en centre d'archives de ce bâtiment patrimonial au coeur du Vieux-Québec, témoin de la présence des Augustines depuis 1639. La supérieure générale des Augustines, soeur Lise Tanguay, est responsable de ce projet depuis plus de 15 ans, note l'Académie des Grands Québécois qui lui décerne ce titre dans le domaine social. «Ce legs à la population de leur patrimoine et l'ouverture au public de leur monastère fondé en 1639 tournent la page sur 376 ans d'engagement des Augustines envers la sauvegarde d'une richesse qui devient maintenant collective.»

Michel Dallaire

Il y a une forme de continuité avec l'héritage du patrimoine social et religieux dans la désignation à titre de Grand Québécois de Michel Dallaire, président et chef de la direction de Cominar. Philanthrope comme son père Jules Dallaire avant lui, Michel Dallaire est aussi vice-président et secrétaire de la Fondation Famille Jules Dallaire qui gère notamment le patrimoine et l'oeuvre des Soeurs de la Charité de Québec après avoir acquis la Maison Mère-Mallet. À titre de très gros joueur dans le monde immobilier à Québec, Michel Dallaire est aussi derrière le projet Le Phare, une tour de 65 étages qui aura un impact majeur dans le paysage de la capitale. «Michel Dallaire a un coeur gros comme l'édifice qu'il veut construire sur le boulevard Laurier», a dit de lui le maire de Québec, Régis Labeaume. Michel Dallaire sera honoré le 15 avril dans la catégorie Domaine économique, comme l'a été son père Jules Dallaire en 2001, cinq ans avant son décès.

Gertrude Bourdon

Autre personnalité intronisée cette année à l'Académie des Grands Québécois : la présidente-directrice générale du CHU de Québec-Université Laval, Gertrude Bourdon. Cette infirmière de formation a occupé des postes de cadre dans le réseau de la santé pendant plus de 20 ans. En 2012, elle a piloté la délicate fusion du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ) et du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA). Elle deviendra la même année directrice du CHU de Québec-Université Laval, l'un des plus importants centres hospitaliers au Canada. La Chambre de commerce de Québec souligne les qualités de gestionnaire de Mme Bourdon, «à la fois rigoureuse et transparente», qui a notamment été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au pays par le réseau des femmes exécutives. Gertrude Bourdon reçoit le titre de Grande Québécoise dans le domaine de la santé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer