Une solution d'ici juin dans le dossier des guides touristiques

La Ville de Québec veut procéder rapidement dans le dossier des guides... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec veut procéder rapidement dans le dossier des guides touristiques. La conseillère responsable Julie Lemieux vise juin pour trouver une solution qui convient à tous après le moratoire imposé sur l'abandon du permis obligatoire la semaine dernière.

«On est en train de réfléchir à une formule pour réunir tous les intervenants autour de la même table, et je pense qu'on a trouvé quelque chose alors on va lancer les invitations très bientôt pour qu'il y ait une première rencontre», a indiqué Mme Lemieux, vice-présidente du comité exécutif et responsable du dossier.

«On aimerait ça que d'ici juin tout soit attaché avec le milieu et les différents intervenants», a poursuivi l'élue. En plus des représentants des guides, la rencontre réunirait l'Office du tourisme ou encore les agences de voyages. «Je suis pas mal confiante qu'en juin on va avoir une solution. Tout le monde a la volonté que ça fonctionne», a dit Mme Lemieux qui sera présente à la rencontre. 

Jeudi dernier, la Ville de Québec a annoncé qu'elle reculait et suspendait le vote sur l'abandon du permis obligatoire pour les guides touristiques devant les fortes critiques tant chez les guides que de la part des citoyens. Le conseil municipal avait unanimement voté pour abroger le règlement obligeant un permis au dernier conseil municipal, le 21 décembre. La Ville estimait que faire respecter le règlement était trop difficile à l'heure où des grossistes en voyages, notamment asiatiques, arrivent avec leurs guides non accrédités. 

Le vote devait initialement être entériné par le conseil d'agglomération à la séance de mercredi, mais l'administration Labeaume s'est donné un an pour continuer la consultation et la réflexion.

Si Mme Lemieux a réitéré mercredi qu'elle croit en une formation et des guides qualifiés, elle a de nouveau soutenu qu'à ses yeux, le permis obligatoire «n'est pas le meilleur moyen».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer