Le Bonhomme coûtera 50 bougies!

Les écoles devront dorénavant vendre au minimum 50... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les écoles devront dorénavant vendre au minimum 50 bougies du Carnaval ou 25 effigies pour recevoir la visite de Bonhomme à leur établissement.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Recevoir la visite de Bonhomme Carnaval a désormais un coût. Depuis cette année, tous les organismes communautaires, garderies, écoles ou résidences pour personnes âgées qui voudront avoir le privilège d'accueillir Bonhomme en leurs murs devront avoir vendu au préalable 50 bougies ou 25 effigies du Carnaval.

L'organisation du Carnaval de Québec a confirmé cette nouvelle façon de faire au Soleil vendredi. Kim Martel, responsable des communications, explique que «ça fait cinq ou six ans que l'organisation opère ce changement graduel», en encourageant fortement ceux qui demandent à voir le Bonhomme Carnaval à «faire leur part» et à s'impliquer dans l'événement en vendant la bougie ou l'effigie.

Cette année toutefois, la suggestion devient une obligation. «C'est la première année qu'on en fait vraiment un critère et qu'il n'y a aucune exception», indique Mme Martel. «Bonhomme est très en demande. Il aimerait aller partout où on le réclame, mais c'est impossible», explique-t-elle. Étant donné sa situation financière très précaire, le Carnaval a donc décidé d'exiger une contrepartie pécuniaire aux endroits où Bonhomme fait des arrêts, du début janvier au 15 février. 

Visites coûteuses

«Il ne faut pas oublier qu'il y a des frais rattachés à ces visites. Oui, on veut faire plaisir aux gens, mais on aimerait aussi retrouver la santé financière.»

Quelque 200 organismes communautaires sont partenaires du Carnaval en... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Quelque 200 organismes communautaires sont partenaires du Carnaval en 2016 pour la vente de la bougie.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Quelque 200 organismes communautaires sont partenaires du Carnaval en 2016 pour la vente de la bougie. C'est-à-dire qu'ils toucheront une ristourne qui varie entre 2 $ et 2,50 $ sur chaque bougie vendue au coût de 10 $. Les établissements qui voudraient plutôt écouler des effigies profitent d'un rabais en les vendant 12 $ au lieu de 15 $. Ils ne retirent toutefois aucun avantage financier. 

Mme Martel admet que la décision du Carnaval a suscité quelques grognements. «C'est sûr qu'il y en a quelques-uns [des établissements] qui sont déçus. Mais pour nous, la santé financière est un objectif trop important», justifie-t-elle. 

Parent mal à l'aise

Une femme dont l'enfant fréquente l'école primaire Filteau, dans Sainte-Foy, a confié au Soleil cette semaine qu'elle était mal à l'aise avec ce type de vente en milieu scolaire. «Lorsque la Fondation de l'école a fait la vente de la bougie, la semaine dernière, c'était toute une affaire. Mon garçon m'a littéralement tirée par la manche jusqu'à la table et m'a suppliée d'en acheter une pour que le Bonhomme Carnaval puisse venir les voir», exprime la dame, qui ne souhaite pas être identifiée. 

Selon elle, le fait que la visite de Bonhomme soit conditionnelle à l'écoulement des bougies «est un très bon argument de vente auprès des enfants». Elle se désole toutefois que les parents qui en ont moins les moyens se sentent «obligés» d'acheter ces objets de financement.  Dans un courriel envoyé aux parents au début janvier, la Fondation de l'école Filteau a indiqué que la visite de Bonhomme était «possible... si nous vendons au minimum 100 bougies du Carnaval». Le Soleil n'a pu s'entretenir vendredi avec la présidente de la Fondation, mais Kim Martel soutient que l'organisme a très bien pu s'associer avec une duchesse ou se fixer lui-même des objectifs plus élevés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer