Les Lorettains à 94% contre l'entente d'agglomération

Fort de l'appui massif de ses concitoyens, le... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Fort de l'appui massif de ses concitoyens, le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, demeure très confiant que la municipalité pourra récupérer en cour une somme de 16 à 23 millions $ d'ici 2017.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Oubliez l'entente sur les frais d'agglomération entre L'Ancienne-Lorette et la Ville de Québec. Les citoyens lorettains ont voté à 94,3% contre. Le maire Émile Loranger refusera donc de signer l'entente et continue de miser sur une victoire devant les tribunaux dans un procès qui se tiendra en 2017.

«Le chemin à suivre est on ne peut plus évident. Les citoyens ont choisi de nous faire savoir qu'ils étaient en désaccord à ce qu'on signe cette entente. Elle est inacceptable», a dit M. Loranger en divulguant les résultats en conférence de presse mardi matin. Le maire a dit qu'il s'attendait à un vote de «75 ou 80%», mais jamais aussi convaincant que 94 %.

Au total, 6153 citoyens se sont prononcés lors d'une consultation qui s'est déroulée par la poste. Le scrutin n'était pas un référendum officiel aux yeux de la loi et le taux de participation a été de 46 %.

En 2015, L'Ancienne-Lorette a payé une quote-part de 15,08 millions $ à l'agglomération de Québec pour divers services comme les pompiers, la police ou le transport en commun.

Trop, aux yeux du maire Loranger, qui critique ce partage pratiquement depuis son adoption en 2009.

Quant à l'entente de novembre, c'était «payer cher pour acheter la paix», a-t-il illustré.

Avant de se prononcer, M. Loranger avait annoncé le 12 novembre qu'il consulterait ses citoyens. Il a aussi tenu, le 25 novembre, une soirée d'information fort courue à l'église Notre-Dame-de-l'Annonciation.

Se défendant bien de vouloir influencer le vote, M. Loranger s'était toutefois dit contre l'entente. Il estime plutôt que sa ville a de grandes chances de remporter les recours juridiques entamés contre la Ville de Québec et à l'issue desquels il a juré pouvoir récupérer une somme de 16à 23 millions $ d'ici 2017.

Le vétéran maire assure toutefois qu'il collaborera si jamais survenait une autre ronde de négociations avec Québec. Cette perspective semble toutefois bien peu probable puisque le maire de Québec, Régis Labeaume, a déjà qualifié l'entente de finale.

M. Labeaume, dont le retour de vacances est prévu mercredi, n'a pas commenté le résultat de la consultation mardi. En après-midi, la Ville de Québec a même envoyé un communiqué pour «préciser qu'elle n'émettra aucun commentaire».

À Saint-Augustin

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, n'a pas commenté non plus le rejet de l'entente par L'Ancienne-Lorette mardi.

M. Juneau s'était prononcé en faveur de l'entente, un pacte officialisé en conférence de presse conjointe avec M. Labeaume le 12 novembre.

Les choses se sont toutefois corsées pour M. Juneau qui a fait une fois de plus face à la résistance de son conseil municipal formé d'élus de l'administration de l'ex-maire Marcel Corriveau. Le bras de fer incessant a obligé, à la mi-novembre, le report du vote sur l'entente puisque les conseillers augustinois ont décidé de faire analyser l'entente par un expert externe avant de se prononcer. Le professeur au Département de finance de l'Université Laval François Des Rosiers a donc été mandaté pour déterminer d'ici le 29 janvier si l'entente sera bénéfique aux contribuables de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le ministère respecte le vote

Au cabinet du ministre des Affaires municipales Pierre Moreau, on n'a pas commenté mardi le résultat de la consultation citoyenne. «Les gens se sont exprimés et, bien sûr, on respecte cela», a dit l'attachée de presse du ministre, Catherine Poulin. En novembre, M. Moreau, avait dit que même si une entente à trois était préférable, il pouvait accepter que Québec ait deux calculs distincts pour la quote-part avec ses deux voisines défusionnées. Sa position sur ce point n'a pas changé, a affirmé mardi la porte-parole du ministre. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer