Dernier sprint pour les changements d'adresses à Lévis

Les personnes concernées sont celles qui doivent modifier... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les personnes concernées sont celles qui doivent modifier le nom de leur rue, leur numéro de porte ou d'immeuble, leur code postal ou encore le nom de leur ancienne municipalité. Les gens de Saint-Romuald, Saint-Rédempteur, Saint-Jean-Chrysostome, Charny et les autres anciennes villes habitent maintenant officiellement Lévis.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Gens de Lévis, il ne reste qu'une semaine pour faire votre changement d'adresse, sans quoi votre courrier pourrait être retourné à l'expéditeur.

Les Lévisiens ont en effet jusqu'au 12 janvier pour changer leurs coordonnées postales à la suite de l'harmonisation des adresses, une réforme issue des fusions municipales.

«Il est obligatoire, pour les personnes concernées, d'en informer les institutions et services publics et privés avec lesquels elles font affaire d'ici le 12 janvier 2016. Après cette date, Postes Canada pourrait retourner le courrier aux expéditeurs», note la Ville de Lévis dans un rappel publié lundi matin.

Les personnes concernées sont celles qui doivent modifier le nom de leur rue, leur numéro de porte ou d'immeuble, leur code postal ou encore le nom de leur ancienne municipalité. Les gens de Saint-Romuald, Saint-Rédempteur, Saint-Jean-Chrysostome, Charny et les autres anciennes villes habitent maintenant officiellement Lévis.

Il y a un an, le 12 janvier 2015, l'administration Lehouillier avait lancé une vaste campagne d'uniformisation des adresses «visant à assurer la cohésion de notre municipalité et favoriser le sentiment d'appartenance». Les propriétaires et locataires avaient alors reçu un avis officiel de la Ville et de Postes Canada concernant les changements à apporter.

Alors que l'échéance approche, le conseiller municipal et président du comité consultatif de toponymie, Michel Patry, a invité par communiqué «les personnes n'ayant pas effectué cet important changement, à le faire le plus rapidement possible».

Dans son communiqué de lundi, la Ville de Lévis a aussi indiqué avoir transmis toutes les nouvelles adresses à Google Maps et aux différentes compagnies de systèmes GPS «qui ont actualisé leurs bases de données». L'harmonisation des adresses a aussi été faite dans les bottins téléphoniques 2016.

En tout, 55 000 adresses ont été touchées par l'uniformisation annoncée à l'hiver 2014, soit 12 ans après les fusions municipales, notamment parce que le nom de la rue se retrouvait en double sur le territoire regroupé.

Lévis avait alors dit être la ville québécoise avec le plus grand nombre de rues «problématiques». Sur les 1759 noms d'artères, 714 avaient été analysés et le comité de toponymie avait finalement effectué 472 changements, lors d'un travail qui a duré 10 ans.

La Ville de Lévis a aussi rappelé lundi l'importance de bien afficher son numéro de porte, un repère fondamental pour la police, les ambulances, les pompiers ou les livreurs.

Le guide d'affichage des numéros de portes est disponible sur le site de la Ville au ville.levis.qc.ca/toponymie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer