Journée spéciale pour des enfants atteints du cancer

Emma Ferland-Bédard, cinq ans, en rémission d'une leucémie,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Emma Ferland-Bédard, cinq ans, en rémission d'une leucémie, a pu profiter des jeux gonflables de l'Espace Fun du stade de soccer Honco de Lévis, où elle s'était rendue en compagnie de sa famille : Kate Ferland, le petit Liam Lavoie et Mathieu Lavoie.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «C'est la première fois qu'on sort de la maison depuis Noël», lance Kate Ferland, la mère d'Emma Ferland-Bédard, en jetant un oeil sur sa protégée, qui saute sur un trampoline.

Ludovic Mussard, trois ans, a eu une année... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 1.0

Agrandir

Ludovic Mussard, trois ans, a eu une année difficile en 2015. Pourtant, rien de tout ça ne paraissait dans son sourire, mardi. 

Le Soleil, Pascal Ratthé

Masque sur la bouche et le nez, l'enfant de cinq ans a dû combattre une pneumonie durant le temps des Fêtes, alors qu'elle est en pleine rémission d'une leucémie. Le dernier traitement date de quelques semaines seulement.

Mais mardi était une journée spéciale. La Capitale en Fête, en collaboration avec Leucan, a invité une centaine de familles de la région à venir profiter gratuitement de ses jeux gonflables une journée avant l'ouverture officielle de l'Espace Fun au stade de soccer Honco, à Lévis.

«C'est gros. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai dû lui dire d'arrêter et de se calmer 10 minutes, pour ne pas qu'elle s'épuise. Elle est encore fragile», indique Mme Ferland.

Emma n'aurait jamais pu avoir accès à ce genre d'activité si elle avait été au milieu des autres enfants. Parce que le plus grand ennemi de son système immunitaire affaibli, ce sont les microbes. Un petit rhume peut se transformer en véritable catastrophe pour elle.

«Nos jeux sont lavés tous les jours, mais là, en plus, ils les ont juste pour eux. Il n'y a pas beaucoup d'enfants et ils peuvent aller à leur rythme», soutient Luce Milhomme, responsable de l'Espace Fun.

«C'est vraiment une belle opportunité qu'on nous a proposée. Ces enfants-là ne sortent pas. Ils ne vont pas vraiment ailleurs qu'à l'hôpital ou à la maison, des milieux qui sont aseptisés», indique Julie Maynard, chargée de projets pour Leucan.

Compter les dodos

Alexis Boivin, cinq ans, aussi en rémission d'une leucémie, avait quant à lui de l'énergie à revendre. «Il avait hâte, on comptait les dodos», indique sa mère Annie Moreau, qui a beaucoup apprécié l'invitation, étant donné que l'argent manque pour plusieurs familles en plein temps des Fêtes. «C'est un beau petit cadeau qu'on ne se serait pas permis en temps normal», dit-elle.

Ludovic Mussard, trois ans, a eu une année 2015 difficile. Après qu'on eut découvert un neuroblastome près de son rein en janvier, il a eu droit à une chirurgie, une greffe, de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de l'immunothérapie. Mais rien de tout ça ne paraissait dans son sourire mardi; même ses cheveux avaient repoussé. «C'est un vrai champion», lance sa maman Audrey Klain, qui a décidé de profiter de cette sortie «facilitante et sans stress».

Le 30 décembre, de même que du 2 au 5 janvier, 50 ¢ de chaque billet vendu pour l'Espace Fun iront à Leucan.

La folie des jeux gonflables

Offrir aux enfants de se défouler dans les jeux gonflables est devenu une activité tellement populaire pendant le temps des Fêtes que deux entreprises de Québec se font maintenant compétition. Le 30 décembre, de même que du 2 au 5 janvier, L'Aventure gonflable Proludik revient pour une troisième année au stade de soccer Leclerc, à Saint-Augustin-de-Desmaures. On y propose plus de 50 jeux gonflables, huit trampolines Jumpaï, un parcours d'obstacles et du soccer bulle.

«On attend environ 15 000 personnes», indique Catherine Ouellet, directrice des communications chez Evenma, qui tient un événement semblable à Saint-Jean-sur-Richelieu et pourrait s'exporter dans d'autres villes dès l'an prochain. Même scénario à l'Espace Fun de Lévis, qui en est à sa première année d'existence. Luce Milhomme, de La Capitale en Fête, soutient que l'entreprise détient plusieurs autres jeux gonflables qui pourraient aussi être déployés dans d'autres villes dès l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer