Le sentier linéaire de Sillery, un chemin parsemé d'embûches

Le projet du sentier linéaire le long de... (Photothèque le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le projet du sentier linéaire le long de la falaise de Sillery avait été dévoilé en grandes pompes par la Ville de Québec au début du mois de mai.

Photothèque le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La partie n'est pas gagnée d'avance pour le sentier linéaire projeté par la Ville de Québec le long de la falaise de Sillery. À l'ouest, les propriétaires de condos du Boisé des Augustines posent leurs conditions pour embarquer dans le projet. À l'est, ceux du Châtelain réfléchissent à la proposition.

«Ce que je peux vous dire, c'est que nous, on ne discutera pas avec la Ville du sentier linéaire tant que les points du PPU [programme particulier d'urbanisme] qui nous touchent ne seront pas réglés à notre satisfaction», a indiqué laconiquement au Soleil Claude Plamondon, membre du conseil d'administration du Boisé des Augustines, à la fin de la semaine dernière.

Vous l'aurez deviné, c'est la vue sur le fleuve que les résidents veulent conserver. Pour les satisfaire, Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire, explique que la Ville de Québec a accepté d'augmenter de 70 à 80 mètres la marge de recul par rapport à la falaise sur les terrains voisins. Il n'est toutefois pas possible, selon elle, de garantir la «vue à 180 degrés» réclamée pour tous. «Ça serait beaucoup plus complexe pour la construction.»

Même si le PPU a été adopté lundi dans une version qualifiée d'ultime, Mme Lemieux assure que de nouvelles discussions auront lieu avec les propriétaires du Boisé des Augustines.

Si ceux-ci refusaient de céder une partie de leur terrain, comme ont accepté de le faire les promoteurs immobiliers qui développeront les grands domaines religieux de Sillery dans les prochaines années, le sentier linéaire pourrait s'arrêter tout bonnement au domaine Cataraqui. «Ce serait dommage pour nous, mais aussi pour eux», souligne la conseillère municipale.

Plus à l'est, au bout de l'avenue du Maire-Beaulieu, il y a un autre point d'achoppement potentiel. Le complexe Le Châtelain est construit plus près de la falaise que ne le seront jamais les nouvelles constructions. Il faudrait donc rogner le terrain privé pour aménager le sentier linéaire.

Le dossier n'a pas encore été considéré par les copropriétaires. Il le sera au cours des prochaines semaines, nous a-t-on fait savoir.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer