Le temps doux complique la construction de l'Hôtel de Glace

Cette année, la construction de l'Hôtel de Glace... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Cette année, la construction de l'Hôtel de Glace a débuté le 18 décembre. Mardi soir, seulement 30 % de la structure était terminée.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Hôtel de Glace fait face à des conditions climatiques les plus «extrêmes» de son histoire. Jamais l'érection de la structure n'a débuté aussi tardivement que cette année.

«Ce n'est pas la première fois que la température n'est pas clémente, mais là, on franchit une limite dans le défi», lance d'entrée de jeu le président-directeur général de l'hôtel, Jacques Desbois, voyant arriver à grands pas la date d'ouverture du 4 janvier.

La précédente saison la plus difficile remonte à 2012. On avait entrepris la construction le 15 décembre. Cette année, elle a débuté le 18 décembre. Mardi soir, seulement 30 % de la structure était terminée.

En fait, c'est tout le contraire des conditions très favorables qui prévalaient en 2014. «À pareille date, on était au double de la structure érigée», se souvient M. Desbois. Malgré tout, l'objectif demeure le même. «C'est encore réalisable pour le 4 janvier. On n'est pas au point de remettre en question la date d'ouverture», soutient le pdg.

«Le bar est debout, certaines chambres sont commencées et on a terminé la chapelle lundi», se félicite-t-il, toujours confiant. S'il observe avec appréhension l'épisode de pluie et de réchauffement prévu la veille de Noël, il regarde surtout les prévisions à long terme. La météo semble vouloir collaborer à compter du 26 décembre pour plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avec des températures qui se situeront dans les moyennes de saison.

Le manque de neige est une chose à laquelle il est possible de pallier. Cependant, le combat devient inégal lors que le mercure demeure dans les valeurs positives, ce qui est le cas depuis le début du mois. «Même si nous avons trois canons à neige, c'est impossible d'en fabriquer parce qu'il ne fait pas suffisamment froid. Ça prend de la matière première», clame M. Desbois.

Neige de la forêt montmorency

Heureusement, l'Hôtel de Glace a conclu une entente pour utiliser de la neige fabriquée dans la forêt Montmorency, située dans la Réserve faunique des Laurentides en terrain beaucoup plus élevé. À ce jour, il y a eu une soixantaine de transports de neige par semi-remorque jusqu'à l'hôtel. Il pourrait y en avoir autant au cours des prochains jours.

M. Desbois s'attend à un coût de construction plus élevé qu'à l'habitude en raison du transport et de l'effectif supplémentaire nécessaire pour que le complexe soit terminé à temps.

L'année 2015 s'est terminée avec un bilan record d'achalandage pour le 15e anniversaire de l'hôtel. La thématique retenue cette année est celle des rivières. En espérant qu'elle ne porte pas davantage malchance à un début d'hiver qui a déjà reçu trop de précipitations sous forme liquide.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer