Les constructeurs inquiets du moratoire autour du lac Saint-Charles

Le lac Saint-Charles... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le lac Saint-Charles

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les constructeurs immobiliers sont inquiets du moratoire qui sera voté jeudi pour arrêter toute construction en bordure du lac Saint-Charles pendant trois mois. L'APCHQ veut rencontrer «d'urgence» le maire de Québec d'ici à mercredi. Il y aura une rencontre, réplique Régis Labeaume. Mais après l'adoption du moratoire.

«On ne fait pas le même métier. Moi, je dirige une organisation publique, eux autres dirigent des organisations privées. Je vais les rencontrer, mais après jeudi», a tranché le maire de Québec mardi.

Dans sa missive, le président de l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) de la région de Québec, Carl Brochu, dit craindre de voir des projets de construction déjà en cours compromis par le moratoire visant à protéger les berges du lac Saint-Charles, une importante source d'eau potable dans la région. L'arrêt de délivrance de permis ces prochaines semaines fait en sorte, dit-il, «que plusieurs familles seront dans l'impossibilité d'emménager dans leur nouvelle demeure au printemps. Et ce, malgré le fait que leurs contrats soient déjà signés et que les infrastructures soient déjà construites», peut-on lire dans la lettre dont Le Soleil a obtenu copie. «Nous demandons donc à vous rencontrer de toute urgence d'ici ce mercredi», poursuivent les responsables de l'APCHQ.

L'Association estime «qu'un préjudice important» serait causé à ces futurs propriétaires.

Or, Régis Labeaume, qui compte faire adopter ce moratoire jeudi au conseil de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), a déjà assuré que la mesure ne touchera pas les projets pour lesquels un promoteur a déjà obtenu son permis. Un comité spécial sera mis sur pied pour analyser de plus près des demandes de permis. Ceux jugés non dommageables pour la santé du lac Saint-Charles pourront alors obtenir un feu vert.

«Un individu qui a acheté un terrain lui-même, on ne fera pas de chichi avec ça», a assuré le maire de Québec qui nuance toutefois le degré de «préjudice».

«Si on parle de drame humain, moi, je veux des noms», a-t-il lancé à l'endroit des responsables de l'APCHQ.

Seuls les nouveaux permis sont touchés, a rappelé M. Labeaume. «Quand on me dit que des gens vont souffrir de ça, ça voudrait dire que vous avez vendu des unités sans faire la preuve que vous avez un permis? C'est un peu spécial.»

Opposition croissante

La sortie de l'APCHQ qui s'inquiète du moratoire annoncé pour les constructions près du bassin versant du lac Saint-Charles s'ajoute à des voix discordantes entendues ces derniers jours. Avant les promoteurs immobiliers, le maire de Stoneham, Robert Miller, et la MRC de la Jacques-Cartier, par la voix de la préfète et mairesse de Lac-Beauport, Louise Brunet, ont fait part de leur désaccord avec un moratoire.

Questionné sur cette opposition, le maire de Québec et président de la CMQ, Régis Labeaume, a plutôt relancé la question à la MRC. «Deux maires m'ont dit qu'ils n'ont jamais été informés de la résolution de la MRC. Ils n'ont pas été informés ni consultés», a-t-il lancé. La MRC a-t-elle mal fait son travail? «Je ne le sais pas. Mais je sais juste que deux maires n'ont jamais été consultés alors je ne sais plus ce qui s'est passé.»

Le moratoire sera discuté et voté jeudi à 13h15 lors du conseil de la CMQ. Régis Labeaume se dit déjà certain d'obtenir le deux tiers des voies requises, lui qui assure avoir l'appui du maire de Lévis et des préfets de la MRC de La Côte-de-Beaupré et de L'Île-d'Orléans, tous des territoires qui ne sont pas touchés par le bassin versant du lac Saint-Charles.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer