Hausse de taxes de 1,8% à Lévis

Le président du comité des finances, Robert Maranda,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le président du comité des finances, Robert Maranda, et le maire Gilles Lehouillier ont présenté le budget de la ville de Lévis, lundi.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le compte de taxes des Lévisiens augmentera en moyenne de 1,8 % en 2016, tout juste en dessous de l'inflation projetée de 1,9 %. Pour une résidence unifamiliale moyenne, cette hausse représente 44 $. 

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier était particulièrement fier de présenter son budget lundi soir, qui «est vraiment celui qui témoigne le plus de la vision et des orientations qu'on s'est données lors de la dernière campagne électorale», a-t-il commenté.

Parce qu'elle se développe à grande vitesse, la Ville de Lévis a choisi de ne pas s'attaquer tout de suite à sa dette, mais plutôt d'investir dans ses infrastructures, en misant sur les routes, les trottoirs, les pistes cyclables, de même que sur les parcs et les complexes sportifs et communautaires. «Les besoins sont là, on n'a pas le choix d'investir», a indiqué le conseiller Robert Maranda, président du comité des finances. Et comme la santé financière de la ville le permet, l'administration pourra payer comptant 7,5 millions $ de ces travaux dès 2016.

Le budget de 246,2 millions $ de la Ville est équilibré et en hausse de 3,5 % par rapport à l'an dernier. L'utilisation du nouveau Complexe 2 glaces Honco, à Saint-Romuald, la construction d'une nouvelle caserne incendie à Pintendre et la bonification du transport en commun expliquent cette hausse. 

La Ville a réussi à maintenir les taxes tout près de l'inflation grâce à une réduction des dépenses de 6,5 % et à un «contrôle très serré», selon le maire, de la masse salariale, qui augmentera de 2,6 % en 2016, en raison entre autres de l'entrée en service de quatre nouveaux policiers. La Ville a aussi pu compter sur de nouveaux revenus de 4,5 millions $, qui proviennent de ses développements résidentiels et commerciaux.

«Malgré la situation économique un peu plus difficile, nous, à Lévis, on continue sur notre lancée», s'est réjoui le maire, en parlant des permis de construction toujours en hausse, surtout dans le secteur résidentiel. Il ne lui est toutefois pas venu à l'idée de geler les taxes. «Ce serait à mon avis irresponsable», dit-il, car ça équivaudrait à «pelleter les problèmes par en avant». Selon lui, une ville qui grossit doit «répondre aux attentes des citoyens». 

Pour les commerces et les industries, la hausse de taxes est d'environ 2 %. En 2015, la hausse avait été de 2,2 % autant pour le résidentiel que pour le commercial, soit environ 51 $ de plus sur le compte d'une maison d'une valeur de 272 000 $. 

Les taux de taxes fluctuent encore cette année selon les différents secteurs de la Ville (voir tableau). Ils devraient toutefois être harmonisés dès 2017 et les dettes des anciennes villes, effacées d'ici 2022. À ce moment-là, on parlera d'un même taux de taxe pour tous les Lévisiens.

Dette peu élevée

Lévis consacrera 44 millions $ en 2016 au paiement de sa dette, qui s'élève à 367 millions $. Selon Robert Maranda, «l'endettement de Lévis n'est vraiment pas problématique». La dette représente en fait 6611 $ par propriétaire foncier, comparé à 11 028 $ à Québec. 

«Quand on regarde notre endettement par rapport à la richesse foncière uniformisée, c'est la moins élevée des grandes villes au Québec», dit le maire. Tout de même, «il faut commencer à y songer», admet-il, et il a demandé à son comité des finances de s'y attaquer à partir de 2017. 

Hausses de taxes par secteur à Lévis... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Hausses de taxes par secteur à Lévis

Infographie Le Soleil

Deux vieux projets et une centrale de police neuve

Alors qu'il n'était auparavant qu'«une liste d'épicerie», selon le maire Gilles Lehouillier, le Programme triennal d'immobilisations (PTI) de Lévis est aujourd'hui «un vrai plan de match». 

La priorité jusqu'en 2018 est donnée au béton et à l'asphalte : aqueducs, égouts, routes et trottoirs seront construits ou refaits. La Ville évalue que 91 % des investissements de 308,8 millions $ du PTI sont dédiés à la pérennité des infrastructures. 

Les deux plus gros projets apparaissent au PTI depuis de nombreuses années, mais n'ont pas encore été réalisés. Il s'agit du lien routier de Saint-Rédempteur (28,1 millions $) et du complexe aquatique de Saint-Nicolas (28,3 millions $). 

Pour ce qui est du complexe aquatique, le maire Lehouillier est confiant. «Je tiens à vous dire que ça augure bien [...] Si on rate la cible de quelques semaines ou de quelques mois, je pense que les gens ne nous en tiendront pas rigueur», a-t-il répondu aux journalistes. Celui qui s'était engagé à construire l'infrastructure au cours de son premier mandat attend une subvention du provincial avant de pouvoir commencer les travaux, probablement en 2017. 

Quant au lien routier de Saint-Rédempteur, il répète que la Ville «a un peu raté la coche» dans le passé en ne déposant pas les bons chiffres. Il attend maintenant la signature du Fonds Chantiers Canada-Québec avec le nouveau gouvernement Trudeau pour relancer le projet. «Tout ce qu'on demande, c'est de signer l'entente au plus sacrant, parce qu'on attend. Nos projets sont prêts», lance-t-il. 

La Ville de Lévis prévoit aussi 8,3 millions $ pour faire les plans et commencer la construction d'une toute nouvelle centrale de police, qui remplacera les deux postes actuels, lesquels sont «entièrement désuets», selon le maire. Cette centrale réunirait tous les policiers à un même endroit. La Ville est présentement à la recherche d'un terrain stratégique situé au centre de la ville pour l'accueillir.  

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer