Le sentier des plaines d'Abraham à peine ouvert et déjà salué

Le nouveau sentier de 1,2 km permet aux... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le nouveau sentier de 1,2 km permet aux piétons et aux cyclistes de franchir la distance entre la promenade Samuel-De Champlain et les plaines d'Abraham à la hauteur de la côte Gilmour.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le mollet d'acier n'est plus obligatoire pour franchir la distance entre la promenade Samuel-De Champlain et les plaines d'Abraham à la hauteur de la côte Gilmour. Le nouveau sentier pour piétons et cyclistes qui serpente dans la falaise offre un dénivelé accessible et des aménagements de qualité qui ravissent les premiers curieux.

La Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) a annoncé mardi l'ouverture officieuse du sentier des plaines d'Abraham. Une inauguration officielle sera organisée au printemps, quand le décor sera plus luxuriant. Les piétons et les cyclistes peuvent arpenter le sentier de 1,2 kilomètre à leur guise en attendant. Il sera damé en hiver et éclairé à l'année. 

Les travaux entrepris au printemps et terminés dans les derniers jours ont coûté 3,7 millions $. Ils faisaient partie du grand chantier de réaménagement de la côte Gilmour afin qu'elle soit accessible toute l'année. Le budget global de 8,2 millions $ a été respecté, mais n'a pas généré les économies qui auraient permis de construire un raccourci en escalier. Optionnelle, cette possibilité est définitivement écartée, a confirmé mardi Nathalie Allaire, porte-parole de la CCBN.

Le Soleil s'est rendu sur place, en après-midi, pour voir et tester les aménagements. Plusieurs citoyens ont fait de même. En moins d'une heure, nous avons rencontré une bonne quinzaine de personnes à la marche, au pas de course et à vélo. Les commentaires recueillis étaient unanimement positifs. L'intégration du sentier dans la falaise a été saluée, tout comme les aires de repos et les panneaux d'interprétation sur l'histoire des lieux.

L'historienne de la CCBN, Hélène Quimper, a choisi tout naturellement d'expliquer le débarquement de l'anse au Foulon qui a mené à la bataille des plaines d'Abraham de 1759 et à la victoire des Britanniques sur les Français. On peut suivre la progression des soldats de bas en haut de la falaise. Des pas dans le béton et des silhouettes sur les parois rocheuses indiquent là où ils sont passés.

Bien intégré dans la falaise, le sentier a... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Bien intégré dans la falaise, le sentier a un dénivelé allant jusqu'à 8 % dans certaines sections.

Le Soleil, Patrice Laroche

Le sentier sera damé en hiver et éclairé... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.1

Agrandir

Le sentier sera damé en hiver et éclairé toute l'année. La vitesse maximale tolérée sera de 10 km/h.

Le Soleil, Patrice Laroche

Moins ardu que la côte Gilmour

Avec un dénivelé allant jusqu'à 8 % dans certaines sections de la partie en lacet visible du boulevard Champlain, il est clair que ça monte et descend gaiement, mais la pente est bonne et assurément plus facile à négocier que la côte Gilmour.

Comme le résumait avec humour Berthold Lapointe, qui faisait du repérage à pied en vue de revenir à vélo, la vieille côte est réservée aux «très bons» tandis que les «moyens» se sentiront à l'aise dans le sentier. «C'est beaucoup moins pire que Gilmour», conclut-il. 

Il faudra toutefois veiller au respect de la limite de vitesse fixée à 10 kilomètres/heure. Car même si le sentier est plus large qu'une piste cyclable conventionnelle, l'espace demeure restreint et on imagine facilement qu'une perte de contrôle pourrait mener à un accident. Si l'achalandage avoisine ce qui se passe sur la promenade Samuel-De Champlain, des conflits pourraient aussi éclater avec ceux qui se promènent à pied. 

La CCBN s'est sentie obligée de rappeler que la pratique du ski, de la planche à neige, du patin et de la planche à roulettes est strictement interdite dans le sentier. Les personnes avides de sensations fortes doivent regarder ailleurs. «C'est une question de sécurité. Ce n'est pas fait pour ça, mais pas du tout», a insisté Mme Allaire.

Nouveau sentier des plaines d'Abraham

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer