Anneau de glace: Labeaume et Duclos veulent agir «rapidement»

Le maire Régis Labeaume et le ministre libéral... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le maire Régis Labeaume et le ministre libéral Jean-Yves Duclos ont tenu lundi leur première rencontre officielle depuis l'élection des libéraux de Justin Trudeau.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'anneau de glace couvert est en tête des priorités pour le maire de Québec Régis Labeaume et le ministre libéral Jean-Yves Duclos. Les deux hommes se sont entendus pour procéder «rapidement» dans ce dossier à l'issue de leur première rencontre officielle depuis l'élection des libéraux de Justin Trudeau.

Il s'agissait en effet du premier tête-à-tête entre le maire et le nouveau ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social. Les deux politiciens ont fait le tour de plusieurs dossiers, des réfugiés au pont de Québec, des fêtes du 150e anniversaire de la Confédération en passant par la congestion routière.

Mais du lot, l'anneau de glace semble être arrivé en tête de liste des discussions dans le bureau du maire Labeaume.

«L'échéancier est de faire les choses le plus rapidement et le plus correctement possible», a dit le ministre Duclos.

Régis Labeaume souhaite depuis des années doter le secteur de Sainte-Foy d'un anneau couvert pour la pratique du patinage de vitesse et du patin libre. À l'origine évalué à près de 100 millions $, l'anneau pourrait finalement être construit pour 65 millions $, avait annoncé le maire en juillet. Il avait aussi révélé au même moment que le projet faisait dorénavant partie d'un «combo» avec trois projets de centres communautaires.

Le précédent gouvernement de Stephen Harper avait réservé 32 millions $ pour cette infrastructure. Lundi, M. Duclos dit en avoir su davantage sur le projet qui pourrait se concrétiser «rapidement». «J'ai appris certaines choses. J'ai encore du travail à faire avec M. Labeaume et d'autres partenaires pour être sûr que ce projet puisse aller de l'avant correctement», a toutefois nuancé le ministre, prudent.

Réfugiés syriens

Jean-Yves Duclos et Régis Labeaume ont aussi abordé le thème des réfugiés syriens. Une centaine arriveront d'ici la fin de 2015 et une autre centaine d'ici février. C'est moins que la capacité de 500 à 800 qu'avait déjà annoncé la Ville de Québec. Mais le ministre Duclos a réitéré que la capitale sera de nouveau mise à contribution au cours de l'année 2016.

«Nos capacités d'accueil sont encore plus importantes que celles qu'on va utiliser dans les prochaines semaines, alors il y aura possiblement d'autres opportunités de prendre part à cet exercice humanitaire majeur pour notre pays», a-t-il dit.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer