La lumière revient sur la rue Saint-Joseph

Parcours lumineux, sur la rue Saint-Joseph... (Tirée d'une video de la Ville de Quebec)

Agrandir

Parcours lumineux, sur la rue Saint-Joseph

Tirée d'une video de la Ville de Quebec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après une année dans l'ombre, la lumière revient sur la rue Saint-Joseph pour célébrer le temps des Fêtes. La Ville de Québec verse 215 000 $ à la Société de développement commercial (SDC) Saint-Roch pour l'événement Parcours lumineux.

Conçu pour la période des Fêtes, ce parcours entre les rues Caron et Saint-Dominique sera composé de 12 000 lumières DEL installées sur les lampadaires.

Les ampoules réagiront au passage des piétons pour créer des mouvements, comme on a pu le voir mardi dans un extrait vidéo de la firme Black Out Design.

Une autre phase du Parcours lumineux consiste en des projections sur la bibliothèque Gabrielle-Roy et sur l'hôtel PUR conçues par l'entreprise Ombrage.

Parcours lumineux se tient officiellement du 9 décembre au 29 février, mais les gens d'affaires de la SDC pourront utiliser le dispositif d'éclairage à l'année. Il sera notamment possible de moduler les couleurs selon les événements, ce que semble déjà avoir bien l'intention de faire la directrice générale de la SDC Saint-Roch, Alexandrine Cardin-Dubé.

La rue Saint-Joseph pourrait par exemple revêtir les couleurs de la Saint-Valentin, de la Saint-Patrick ou encore celles d'un hommage ponctuel comme le soutien à la France affiché depuis les attentats du 13 novembre.

Aperçu du Parcours lumineux dans Saint-Roch

Le maire Régis Labeaume a présenté mardi l'événement... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

Le maire Régis Labeaume a présenté mardi l'événement Parcours lumineux en compagnie des conseillères Chantal Gilbert et Julie Lemieux, ainsi que de la directrice générale de la SDC Saint-Roch, Alexandrine Cardin-Dubé.

Le Soleil, Patrice Laroche

Après le succès de Cartier

Ces 210 200 $ en argent et 5000 $ en services versés à la SDC Saint-Roch confirment la tendance à miser sur la lumière pour rendre les rues commerciales attrayantes, a dit le maire Régis Labeaume.

Il cite l'exemple des abats-jours géants installés sur la rue Cartier. Son administration a injecté 500 000 $ pour cinq ans dans cette idée de la SDC Montcalm intitulée Lumière sur l'art. «Ce projet a été grandement apprécié par les commerçants, les citoyens et les touristes. Maintenant, c'est au tour de la rue Saint-Joseph de bénéficier d'une mise en valeur unique et originale», a dit M. Labeaume.

L'an dernier, la SDC Saint-Roch n'était pas arrivée à boucler son financement pour illuminer la rue Saint-Joseph comme c'était la tradition depuis plusieurs années. La direction avait alors invoqué l'abolition du CLD et de la CRE qui aidaient au financement des projets hivernaux. La Ville de Québec a pris la relève en décembre 2014 en injectant une avance de 10 000 $ à la SDC Saint-Roch pour que l'organisation puisse au moins décorer les rues et tenir un réveillon sur le parvis de l'église Saint-Roch.

La «Charte lumière»: le patrimoine d'abord

La «Charte lumière» que prépare présentement la Commission de la capitale nationale vise surtout à mettre en valeur la lumière dans les sites patrimoniaux, a réagi mardi la conseillère municipale responsable de la culture, Julie Lemieux. Le Soleil révélait dans son édition de dimanche qu'une telle «Charte lumière» visera à encadrer la mise en lumière et l'éclairage extérieur des projets publics ou privés. L'idée, en somme, n'est pas d'éclairer nécessairement plus, mais mieux. «Cette charte, on en discute depuis quelques années, on en avait discuté pour l'année UNESCO sur la lumière en 2015», a commenté Mme Lemieux. «On aimerait devenir un modèle de ville dans le monde qui sait comment illuminer dans le respect du patrimoine. Oui, une charte, mais aussi axée sur le patrimoine. On travaille dans ce sens-là», a-t-elle dit.

Nouvelle directrice générale à la SDC Maguire

Le conseil d'administration de la SDC de la rue Maguire a entériné le choix d'Isabelle Drolet à titre de nouvelle directrice générale, succédant à Bernhardt Beaudry. Mme Drolet, en poste depuis lundi, a oeuvré dans le domaine de la revitalisation d'artères commerciales pour le CLD de Québec. Elle a également travaillé comme conseillère en arts et culture à la Ville de Québec.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer