Élan de solidarité dans les rues de Québec

L'étroite rue Saint-Louis, aux allures de celles que... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

L'étroite rue Saint-Louis, aux allures de celles que l'on retrouve dans la capitale française, était pleine de gens, Québécois comme Français, venus se recueillir en mémoire des victimes.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour une deuxième fois en moins d'un an, le consulat général de France s'est transformé en autel, samedi, dans le Vieux-Québec. Comme pour l'attaque de Charlie Hebdo, des centaines de personnes, dont beaucoup de Français, sont venues honorer la mémoire des victimes, cette fois celles des attentats de Paris.

Prévue à 15h, la vigile a pris forme sous un vent glacial, dans le silence, le calme, et non sans une certaine anxiété à la vue des mesures de sécurité déployées pour encadrer le rassemblement.

Dans l'étroite rue Saint-Louis, rappelant la capitale française, des centaines de personnes se sont recueillies, drapeau français et maquillages aux couleurs de la République bien en vue. Parmi eux, des Français inquiets et encore sous le choc, se sentant quelquefois trop loin de la maison.

Alice Bébin a reçu des messages textes coup-de-poing, vendredi soir, lui apprenant que des attaques sanglantes se déroulaient à Paris. Scotchée à son téléphone cellulaire, elle n'a eu des nouvelles de ses proches que «tardivement», pour finalement apprendre qu'une amie se trouvait dans un état critique.

«J'ai appris qu'une de mes amies était au Bataclan et qu'elle était gravement touchée [...] On ne sait pas encore si elle va s'en sortir», a raconté l'étudiante encore troublée.

La jeune femme aimerait en faire plus, être auprès de ses parents et amis, mais elle est clouée au Québec pour le moment. Retourner en France, «je n'en ai pas les moyens [présentement]», a-t-elle dit, ajoutant qu'elle doit terminer sa session d'études en sol québécois. «Quand on est loin, c'est pire que tout», a-t-elle confié.

Des ressortissants français rencontrés par Le Soleil, en plus de vivre leur deuil, s'interrogent maintenant sur l'après 13 novembre en France. «Est-ce qu'on va pouvoir aller au cinéma le week-end, est-ce qu'on va pouvoir sortir boire un verre? Est-ce qu'on va devoir se restreindre et de pas sortir?» a demandé l'un d'eux.

Plusieurs Français, dont Aline Georges, une autre étudiante, ont tenu à saluer la réponse des Québécois. «On a beau être loin de chez nous, c'est bon de sentir qu'une compassion s'installe», a-t-elle dit.

Dignitaires présents

Plusieurs dignitaires québécois ont pris part à la vigile et ont condamné les attentats. Le premier ministre Philippe Couillard, Pierre Karl Péladeau, Régis Labeaume, Denis Coderre et Christine St-Pierre se trouvaient aux côtés du consul français Nicolas Chibaeff.

Ce dernier a promis de «lutter sans relâche contre ceux qui [se sont] brutalement, sauvagement, d'une manière innommable, attaqué, hier à Paris», aux valeurs de liberté des sociétés démocratiques.

L'air particulièrement sonné, le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, a pris la parole d'un ton grave devant les centaines de citoyens rassemblés. «Rappelons-nous ces valeurs, celles de la liberté, de la fraternité. Elles sont au coeur de notre démocratie. Protégeons-les, c'est ce que nous avons de plus précieux», a-t-il déclaré.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a d'abord salué la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, qui vit un drame sans précédent. «Nous souffrons avec Paris notre soeur», a-t-il exprimé. 

Faisant référence à l'accueil de réfugiés, dont il est favorable, le maire a fait l'éloge des «valeurs d'humanisme» qui lui sont chères. «C'est à nous, au Québec, si, malgré ces circonstances-là [les attentats], nous maintenons nos convictions d'humanisme, les miennes sont encore plus fortes ce matin», a-t-il affirmé.

Au terme des discours, les participants ont entamé en choeur la Marseillaise, l'hymne national français, avant d'inscrire des messages d'espoir sur une grande bannière. D'autres ont allumé des lampions et déposé des fleurs sur les marches du consulat. Le tout s'est déroulé dans le calme.

Ce qu'ils ont dit...

«L'horreur a frappé hier soir dans les rues de Paris; une attaque brutale, sournoise à l'endroit des valeurs de la République française.» - Pierre Karl Péladeau

«Rappelons-nous ces valeurs, celles de la liberté, de la fraternité. Elles sont au coeur de notre démocratie, protégeons-les, c'est ce que nous avons de plus précieux.» - Pierre Karl Péladeau

«Collatéralement, les victimes aussi de ce qui s'est passé hier, ce sont ces centaines de milliers de personnes qui souffrent quelque part dans les camps de réfugiés.» - Régis Labeaume, maire de Québec

«Nous croyons en la démocratie, nous croyons au partage. Nous ne céderons pas à l'intimidation, nous ne céderons pas à la terreur.» - Denis Coderre, maire de Montréal

Une messe pour les victimes

L'Église catholique de Québec tiendra une messe à l'intention des victimes des attentats de Paris, dimanche. La cérémonie aura lieu à l'église des Saints-Martyrs-Canadiens (955, avenue De Bienville) à 10h. «Toutes personnes voulant se recueillir et prier sont les bienvenues», a écrit l'Église dans un communiqué.

La messe devait surtout porter sur la tragédie de l'Obiou, en France, événement où 58 pèlerins sont morts dans un écrasement d'avion après que l'appareil eut heurté le flanc du mont Obiou, dans les Alpes. «La mémoire des victimes des actes terroristes à Paris et la communion spirituelle avec nos frères et soeurs de France fera maintenant aussi partie de cette liturgie.»

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix se trouve quant à lui en France, à Lille, pour participer à un congrès. Il a partagé son soutien aux Français par l'intermédiaire de son compte Twitter. «Paris a été frappée en plein coeur hier, mais nous l'entendrons battre plus fort que jamais aujourd'hui. En communion de prières», a-t-il écrit sur le réseau social.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer