Sainte-Brigitte paiera pour les murs de soutènement pour l'instant

L'un des murs de soutènement causant problème dans... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'un des murs de soutènement causant problème dans le Domaine Sainte-Brigitte-sur-le-Golf, à Sainte-Brigitte-de-Laval

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La saga des murs de soutènement bancals et dangereux pour les habitants du développement immobilier Sainte-Brigitte sur le golf tire à sa fin, a constaté Le Soleil. La municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval vient de lancer officiellement le processus d'octroi des contrats pour les rebâtir.

«Les parties se sont entendues pour reconstruire les murs au complet», confirme la mairesse Wanita Daniele, au téléphone. Cinq ans après l'érection des structures de pierres, la municipalité ramassera donc la facture et effectuera les travaux nécessaires afin de sécuriser le secteur des rues des Hémérocalles et des Hydrangées : «Actuellement, c'est la Ville qui paye.»

Cela ne signifie pas que Sainte-Brigitte-de-Laval assume toute la responsabilité, prévient cependant Mme Daniele. Les parties sont encore en négociations sous la supervision de la Cour supérieure. La responsabilité de chacun sera déterminée ultérieurement. 

Pour l'heure, il y a unanimité des experts : «Tout le monde s'entend sur le fait que les murs doivent être reconstruits», insiste la mairesse. «Pour nous, l'important, c'est que les travaux se fassent pour sécuriser ces maisons-là.»

Un appel d'offres vient donc d'être publié pour la réalisation des plans et devis finaux. C'est à ce moment que le prix total sera connu. Une évaluation d'autour de 600 000 $ circule cependant déjà.

«D'ici Noël», les documents auront été déposés à la mairie. Mme Daniele estime donc que les travaux pourraient être parachevés en cours d'année 2016.

Fin de la poursuite?

Est-ce que cette entente met un terme à la poursuite de 1,84 million $ intentée par 34 résidents du secteur contre la Ville et les promoteurs ayant érigé l'ouvrage, Jean Saint-Hilaire et Robert Naud? «Non, pas du tout», répond Wanita Daniele. Il appartiendra au juge de fixer les éventuels dommages à verser aux habitants lésés dont l'accès à leur cour arrière est toujours limité.

Il reste encore beaucoup de fils à attacher, poursuit-elle. «C'est un dossier complexe.» À la table de discussion, il y a la Ville, les représentants des citoyens, les avocats des promoteurs et ceux d'Hydro-Québec - car la société d'État est aussi partie au débat, la construction des fameux murs de soutènement en 2010 ayant fragilisé une série de poteaux d'électricité. Aussi, ajoute-t-elle, toutes les parties ont embauché des experts qui doivent s'entendre...

Au fait, Mme Daniele, la présence dans votre équipe d'élus d'une des résidentes du secteur, une de celles qui ont mené la contestation, a-t-elle influencé votre décision? La mairesse assure que non. «Quand nous, on est rentrés en poste, il y avait une poursuite contre la Ville, le promoteur. Nous, on a voulu favoriser plutôt une voie de discussion.»

Le Soleil a déjà révélé que la municipalité savait dès la construction du secteur, en 2010, que des murs de soutènement n'étaient pas conformes. Fin 2012, un rapport commandé par la Ville pointait des vices importants pouvant mener à la chute des immenses pierres : «Dans les circonstances, des interventions devront être planifiées et réalisées rapidement, à compter du printemps 2013, de façon à empêcher une accélération de cette dégradation», indiquait le document de la firme LVM. «Ces travaux sont également nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens des propriétés concernées et celles du voisinage immédiat de ces murs.»

Durant l'été 2013, le promoteur promettait une solution pour l'automne suivant. Durant l'été 2014, la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval avait indiqué vouloir réaliser les travaux rapidement... Il aura fallu attendre le mois d'août 2015 pour que les parties s'entendent à ce sujet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer