Fin du sauna dans les centres aquatiques à Québec

Le dernier sauna sous la responsabilité de la... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Le dernier sauna sous la responsabilité de la Ville encore ouvert dans la capitale, celui du Centre Lucien-Borne en haute ville, fermera ses portes le 8 décembre.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est la fin du sauna à Québec! Les amateurs et amatrices ne pourront plus se faire suer dans les centres sportifs municipaux, la Ville ayant décidé de les fermer tous, a constaté Le Soleil.

Changement d'orientation, donc. Le 8 décembre 2015 marquera la fin d'une époque dans les centres aquatiques de la capitale : le dernier sauna toujours ouvert, à Lucien-Borne en haute ville, sera définitivement condamné.

Les autres représentants de l'espèce ont déjà été sacrifiés. Dans Charlesbourg, d'abord. Fin 2014, la Ville a confirmé que l'Arpidrome, en rénovation, ne comptera plus de sauna : «Des frais importants sont requis pour la mise à niveau du sauna et la baisse constante d'achalandage au cours des dernières années nous incite à investir plutôt dans les équipements qui sont davantage utilisés par notre clientèle.»

Des utilisateurs et utilisatrices avaient alors signé une pétition pour tenter de casser la décision. L'élue locale aurait été rencontrée. Sans succès.

Puis est venu le tour de la piscine Sylvie-Bernier de Sainte-Foy, début 2015. «Ils étaient désuets et ne répondaient plus aux normes de salubrité et de sécurité établies. Après une analyse rigoureuse des coûts inhérents à leur mise aux normes et des frais annuels qu'exigeaient leur entretien et leur fonctionnement, la Ville a choisi d'investir dans d'autres installations récréatives et sportives, qui bénéficient à un plus grand nombre de citoyens», dixit le site Web de la Ville.

Ici aussi, des habitués de la piscine ont dénoncé. Ils ont recueilli quelque 250 signatures sur une pétition. Et ont interpellé le conseil d'arrondissement. Sans succès.

Ne restaient que ceux de Lucien-Borne, derniers survivants de l'ère des saunas. Dans le vestiaire des messieurs, ledit sauna avait toutefois été abîmé par un incendie, semble-t-il. La porte était donc déjà close dans l'attente des réparations. De l'autre côté, chez ces dames, il est toujours ouvert et fonctionnel.

Coûts trop élevés

Mais la capitale vient de trancher. Sur les plans architecturaux joints à un récent appel d'offres pour divers travaux au Centre Lucien-Borne, on constate que les bains de vapeur seront éliminés. Information confirmée par la mairie : «Veuillez prendre note que la Ville de Québec a pris la décision de fermer de façon définitive les saunas de la piscine Lucien-Borne. Cette mesure entrera en vigueur le 8 décembre 2015 pour le sauna des femmes. En raison d'un bris d'équipement, cette mesure entre en vigueur dès maintenant pour le sauna des hommes.» Un porte-parole, David O'Brien, explique que l'administration municipale évalue que les coûts de rénovation des équipements et les frais d'entretien sont trop élevés. Et que l'achalandage ne justifie pas l'investissement.

«La Ville a décidé de réaménager les espaces en espaces pour la famille.» On installera donc une table à langer, un petit parc, un vestiaire.

Le sauna municipal, en voie d'extinction, est une espèce quasi éteinte, confirme-t-il. «Il n'y en a pas d'autres sur le territoire de la Ville. [...] Les seuls saunas restants, c'était ceux de Lucien-Borne.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer