Cinq candidatures pour l'oeuvre d'art extérieure du Centre Vidéotron

Cinq artistes et collectifs d'artistes en compétition pour... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Cinq artistes et collectifs d'artistes en compétition pour décrocher les 1,125 million $ mis en réserve pour la création d'une oeuvre «monumentale» qui sera postée aux portes de l'amphithéâtre de la capitale, au coeur de la place Jean-Béliveau.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ça y est, ils ne sont plus que cinq sur les blocs de départ pour remporter le plus important contrat de l'histoire du programme du 1 % visant l'intégration des arts à l'architecture au Québec, a appris Le Soleil. Cinq artistes et collectifs d'artistes en compétition pour décrocher les 1,125 million $ mis en réserve pour la création d'une oeuvre «monumentale» qui sera postée aux portes de l'amphithéâtre de la capitale, au coeur de la place Jean-Béliveau.

Le concours avait été lancé en grande pompe le 1er septembre. Mardi, les téléphones de cinq candidats ont retenti : les Cooke-Sasseville de Québec, Doyon-Rivest de Montréal, Jacek Jarnuszkiewicz aussi de la métropole, Pierre Bourgault de Saint-Jean-Port-Joli et Yannick Pouliot de Saint-Casimir.

L'enjeu est de taille. Il y a bien eu un investissement total de 5 millions $ pour les nombreuses oeuvres qui seront implantées dans le nouveau Centre hospitalier universitaire de Montréal. Mais le montant dévolu à la sculpture qui embellira la place Jean-Béliveau de Québec est le plus important pour une réalisation unique.

Ce vendredi, les finalistes sont convoqués pour signer un contrat de 15 000 $ chacun. La somme leur permettra de réaliser un miniature de leur projet qui sera présenté en mars. Car le jury n'a vu aucune proposition concrète pour l'instant, nous confirme une porte-parole du ministère de la Culture, Anne-Sophie Lacroix. «On n'a pas reçu de maquettes de la part des candidats.»

Le choix n'était basé que sur leur curriculum vitae, leurs réalisations des huit dernières années.

L'oeuvre qui sera finalement choisie sera installée durant l'été 2017. À noter que le ministère de la Culture se donne le droit de ne désigner aucun gagnant parmi les finalistes.

Le duo Cooke-Sasseville devant son oeuvre  créée pour... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Le duo Cooke-Sasseville devant son oeuvre  créée pour Les passages insolites

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Cooke-Sasseville

Cooke-Sasseville, c'est Jean-François Cooke et Pierre Sasseville, unis dans l'art depuis le début des années 2000. Un duo de Québec installé dans Saint-Sauveur. Dans la capitale, on peut déjà croiser certaines de leurs oeuvres. Du lot : De vous à moi, une installation-banc public du parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles près du pont Marie-de-l'Incarnation; L'Odyssée, des pigeons géants et une boîte de soupe Campbell's installés rue Saint-Paul pour Les passages insolites; De l'eau sur le feu... sur l'avenue Royale dans Beauport. Ils ont aussi créé à Thetford Mines, Montréal, Petite-Rivière-Saint-François...

cooke-sasseville.com

Le duo Doyon-Rivest ... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Le duo Doyon-Rivest 

Le Soleil, Erick Labbé

Doyon-Rivest

Établi à Montréal, le collectif Doyon-Rivest est né à Québec en 2000 de la fusion de Mathieu Doyon et Simon Rivest. Dans la capitale, on leur doit un graffiti géant «Liberté!» peint sur le Grand Théâtre en 2011 et les Projections à court terme, un des tableaux de l'édition 2015 d'Où tu vas quand tu dors en marchant...? Entre autres réalisations, ils ont décroché un budget de près de 1 million $ pour une oeuvre qui sera intégrée au Centre hospitalier universitaire de Montréal en 2016.

doyon-rivest.com

L'imposante structure de Jacek Jarnuszkiewicz sera installée dès ce... (Illustration de Jacek Jarnuszkiewicz) - image 4.0

Agrandir

L'imposante structure de Jacek Jarnuszkiewicz sera installée dès ce printemps à la Pointe-à-Carcy, devant le Musée naval de Québec

Illustration de Jacek Jarnuszkiewicz

Jacek Jarnuszkiewicz

Né en Pologne, installé à Montréal, Jacek Jarnuszkiewicz connaît Québec. C'est lui qui a remporté le concours national pour enfanter d'une oeuvre immortalisant la pratique du canot à glace. La sculpture de sept mètres doit être érigée au printemps devant le Musée naval. L'Odyssée du pavillon Palasis-Prince de l'Université Laval est aussi de lui. L'artiste a réalisé plusieurs oeuvres d'intégration à l'architecture, surtout dans la grande région de la métropole.

www.metrodemontreal.com/art/jarnuszkiewicz/index-f.html

L'oeuvre de Pierre Bourgault sur la Promenade Samuel-De... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 5.0

Agrandir

L'oeuvre de Pierre Bourgault sur la Promenade Samuel-De Champlain lors de son installation.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Bourgault-B3

Plusieurs se souviendront de Pierre Bourgault, originaire de Saint-Jean-Port-Joli, pour une de ses oeuvres dévoilée dans la controverse sur la promenade Samuel-De Champlain en 2007, Latitude 51° 27' 50, longitude 57° 16' 12. Durant les célébrations du 400e de Québec, il avait aussi déployé une croix flottante géante dans le port de Québec, un oeuvre nommée Traité de la farine. Dans le cadre de la politique du 1 % d'intégration des arts à l'architecture, il a signé des oeuvres à Montréal, Saint-Jérôme, Thetford Mines, Sherbrooke, Québec...

www.pierrebourgault.org

L'installation Le soliloque et le diplomate de Yannick... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 6.0

Agrandir

L'installation Le soliloque et le diplomate de Yannick Pouliot à la la galerie l'OEil de Poisson évoque à la fois un cyclorama et un carrousel.

Le Soleil, Yan Doublet

Yannick Pouliot

Formé à l'Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, Yannick Pouliot s'est tourné vers les beaux-arts plus tard. Il est diplômé 2001 de l'Université Laval. Il vit et travaille à Saint-Casimir, dans Portneuf. Il a entre autres réalisé l'oeuvre de la bibliothèque de Lachine. Il fait également partie des artistes choisis pour embellir le CHUM. Il est aussi l'auteur de Port d'attache fixé sur le terrain de la gare de Gaspé.

www.macm.org/expositions/yannick-pouliot

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer